• Accueil
  • > Génie / Icône
  • > NIRVANA : rock pur, choc, intense. Concert anarchique/historique : Rio de Janeiro, Hollywood Rock Festival 1993

NIRVANA : rock pur, choc, intense. Concert anarchique/historique : Rio de Janeiro, Hollywood Rock Festival 1993

30 03 2013

En 1992, débarquait massivement un groupe de rock incroyablement bon. A sa tête, un leader torturé que le succès a vite abimé : Kurt Cobain. On quittait des années 80 pauvres en rock ou musiques jouées avec les tripes. « Nevermind » a tout chamboulé : un album choc au son magnifiquement produit, une voix éraillée puissante et sachant aussi être douce, puis surtout des mélodies mémorables et fédératrices. 3 musiciens seulement ont su renversé une planète aseptisée, faite de rock FM niais, sans idéaux.

NIRVANA : rock pur, choc, intense. Concert anarchique/historique : Rio de Janeiro, Hollywood Rock Festival 1993 dans Génie / Icône ztumblr_m9j8rgyhzn1qf2twwo1_5001

Après ce raz de marée qui a séduit les critiques et le public, et qui a popularisé le grunge (jusqu’à être diffusé dans les supermarchés!), le groupe a subi les conséquences d’un poids trop lourd à porter, d’un cirque médiatique grotesque. S’ajoute à cela des soucis personnels qui ont influé sur le parcours et l’entente de ces artistes si talentueux. Une usure s’est installée, et cette situation permet de s’interroger encore sur le pouvoir des médias. Ceux qui décident de qui doit être exposé ou qui doit être démoli. Les nouvelles technologies ont accru ces choix intéressés. Amy Winehouse qui avait un talent fou, a subi une vraie traque. Loin d’être valorisée et sans cesse montrée du doigt, elle a connu une fin triste, repliée. Parallèle si prévisible…

ztumblr_lvt91q4tle1qfj30ko1_500 dans Musique

Le 23 janvier 1993, la bande joue à l’Hollywood Rock Festival à Rio de Janeiro, au Brésil. Un début d’année marqué par des concerts dans des stades, loin d’être le fort du groupe. Le chanteur traverse une crise intérieur; la drogue n’arrange rien. Son look négligé est révélateur de son état.

ztumblr_mh3jyujjxt1qf2twwo1_500

Loin de tout, fatigués, le groupe se donne sans limites : se permet des jams, plaisante et provoque, se déguise, part en vrille, invite à la trompète Fléa des Red Hot Chili Peppers… Tout est imprévisible le long du concert. Le son est brut, on entend des effets de pédales sur la guitare qui ajoutent une certaine lourdeur. Le jeu de batterie de Dave Grohl est énorme, dynamique et puissant. Le bassiste Krist Novoselic s’applique et rigole comme toujours. J’ai toujours été fasciné par ce coté à la fois royal d’un groupe qui peut tout se permettre, puis ce coté ravagé par le succès avec des sorties de routes rock’n'roll, donnant de l’adrénaline. Une arène avec des spectateurs médusés ou qui en redemandent. La foule est réactive et dense, mais beaucoup ont préféré partir avant la fin. On peut comprendre après ce fort séisme !

zzhqdefault1

La setlist de cette longue soirée rocambolesque avec les temps de références

0:00L’Amour Est Un Oiseau Rebelle (jam)
1:40 School
4:40 Drain You
8:30 Breed
11:35 Sliver
13:50 In Bloom
19:00 Come As You Are
22:30 Love Buzz
26:55 Possibilities (jam)
27:45 Lithium
33:45Polly
36:50 About A Girl
41:10 Smells Like Teen Spirit
47:30 On A Plain
51:10 Negative Creep
54:30 Been A Son
56:55 Blew
1:00:25 Heart-Shaped Box
1:06:15 Scentless Apprentice
1:19:30 Sweet Emotion (jam)
1:21:15 Dive
1:25:15 Lounge Act
1:27:55 Aneurysm
1:32:15 Territorial Pissings

Ticket de concert d’époque

zzticket27

Le spectacle en entier. Il fête déjà ses 20 ans ! A voir ou revoir :

Image de prévisualisation YouTube

Il y a plusieurs instants incroyables dans ce live odieux et sublime. Dans Polly, Kurt change les paroles. Negative creep est chanté avec une voix caverneuse, digne des bucherons d’Aberdeen, sa ville d’enfance. Les versions d’Aneurysm et Dive en robe, valent le détour. Il y a des thèmes repris plusieurs fois entre les chansons, des impros pour essayer de casser la routine. Certaines fausses notes sont assez flagrantes comme sur On a plain, c’est cash et livré tel quel ! Le moment le plus marquant, est la première mouture d’un morceau non commercial : Scentless apprentice. Ce titre sortira plus abouti sur le dernier album In Utero, en septembre 93. On a là une version de 10 minutes, avec un pétage de plomb ou une volonté du chanteur de saborder le show, les autres suivent… Sans doute que l’aspect trop surdimensionné a encouragé à lacher prise, à jouer des circonstances, à se révolter. Kurt souhaitait qu’on l’écoute davantage dans des salles à dimension plus humaines, c’est un tout. Culotté !

Image de prévisualisation YouTube

kurt-cobain-2111

Au final, je préfère voir un show avec quelque chose d’unique, de fou, qui bouscule les habitudes, plutôt que d’assister à un live exécuté par des automates, vite expédié comme j’avais vu The Offspring à Rock en Seine…

ztumblr_m5y9656nfr1qir6ydo1_4001

On retrouve ce live sur ce pirate 2 cd, pas facile à dénicher. Le téléchargement a rendu obsolète ces supports que j’aimais tant. Parcourir des stocks illicites aux puces de Paris pour essayer de trouver la perle rare, avec des lives ou inédits, était si réjouissant ! Des pièces de collection à savourer.

nirvana-hollywood-rock-festival-rio-de-janeiro-1993-1

Quelques jours auparavant : à la batterie pour un concert encore plus chaotique. Il avait des notions qui le rendait exigeant avec ses batteurs !

1

Un must des bootleggs : ce coffret 8 cd rarissime, qui réunit les fameux « Outcesticide ». Ceux-ci ont révélés des années à l’avance des inédits très attrayant, avec un son + ou – bons. Certains titres ne sont toujours pas sortis officiellement. « The Chosen Rejects » est aussi un très bon bootlegg 4 cd.

nirvana-outcesticide-box-set1

Titre inédit des Fecal Matter, 1er groupe avec des membres des Melvins. Démo bordélique, loin du niveau des titres d’anthologies qui naitront ensuite. Cela montre une rage et une envie qui me rappellent mes essais rock jeune !

Image de prévisualisation YouTube

kurt

Sur scène, on pouvait lui reprocher d’être un peu distant et arrogant, mais il y avait aussi une grâce et une tension captivante. Une énergie brute et pure, avec une vraie dévotion pour du bon rock . Photos de la dernière tournée :

Fin 1993

zz121393b.46

A Paris, à l’émission Nulle part ailleurs en 1994

zz510142949_large

Un des derniers concerts

zz022594.12

La fin de l’histoire du leader reste personnelle, il y avait beaucoup de fêlures. Mais peut-être aurait-elle été moins soudaine sans cette pression des commentateurs, ce battage permanent, un entourage pressant ou infidèle. Le point de vue de cet article va dans ce sens : les parasites du showbizness et les profiteurs ne prennent la musique que pour son aspect mercantile, sans soucis de qualité. L’art est trop souvent mis de coté, avec du surproduit, du formaté, des mannequins, de beaux clips camouflant une musique faible, des athlètes de la voix plutôt que des interprètes vibrants et nuancés. Peu de perspective de marquer les esprits dans le temps : un succès énorme puis plus rien… On va trop vers la facilité, créant des artistes interchangeables qui se ressemblent tous et obéissent au cahier des charges. Rares sont ceux qui apportent des révolutions, peu de prises de risque. La pureté et les génies sont souvent laissés dans leur marginalité ou dérangent les tiroirs caisse.

Clichés tourments

zz00101581_h1067431

Noël 1993

zwheel_kurt_mtv_23

Live 1994

ztumblr_mjvpgxwnep1r7et32o1_5001

L’époque où il y avait du rock sur M6 a existé ! Superbe reportage ici, de quoi être nostalgique de ces émissions bien 90′ et + variées en genre musical

Image de prévisualisation YouTube

Ado, j’achetais souvent des revues spécialisées comme celle-ci qui revenaient régulièrement sur le parcours du groupe. Il y avait souvent des redites, mais assez de photos rares pour attirer des pigeons comme moi ! Superbe une ici

kurt-cobain-892

Il faut avant tout se souvenir que ce groupe a offert des shows dantesques, sans failles, des prestations époustouflantes. Le génie de Kurt était d’allier ses influences hard rock/métal avec la plus belle des pop musique. Quand on ose une comparaison avec certains « rockeurs » d’aujourd’hui, on constate une telle différence de niveau, que cela laisse songeur. Il y a peu de grands artistes par décennie. Je suis heureux de les avoir connu en temps réel.

ztumblr_m8jztxqyea1qf2twwo1_5001

Après 4 albums électriques constitués de peu de déchets, le trio s’est essayé à l’acoustique avec réussite. Le poignant « Unplugged in New York », a permit au monde entier d’entendre leurs mélodies avec un son épuré, doux. Une facette très belle qui montre l’étendu de leurs possibilités, on aurait entendu encore de belles choses assurément. Une frustration, autant que Noir Désir.

zztumblr_mf36rfzpk71qc8608o1_12801

mysterious-celebrity-deaths_02

Des raretés ressortent de temps en temps, d’une force incroyable. Il en reste beaucoup, des touts débuts jusqu’à la fin du groupe. On peut espérer entendre un jour ces titres qui dorment dans les archives. 2014 aura surement des sorties intéressantes pour les 20 ans de la disparition du chanteur. Chaque 5 avril, je pense au choc de sa disparition. On dit que des titres étaient prêts pour un album solo de Kurt Cobain. J’espère découvrir ces trésors cachés un jour, même à l’état d’embryon. Explications ICI :

Dernière photo de Cobain de son vivant, mars 1994

zztumblr_m4egnkbuym1qgfhg1o1_500

Un titre donne le ton de ce qu’il préparait avant de partir, j’adore  :

Image de prévisualisation YouTube

Session photo du groupe en 1994, avec Pat Smear le 2ème guitariste qui savait détendre l’atmosphère, et qui jouait magnifiquement

ztumblr_mjz04qxlbm1qir6ydo1_5001

Ce chanteur fragile, à la pensée précieuse et qui était si doué, m’a beaucoup apporté et influencé dans les visions de la société. Je prend la vie avec authenticité, du cœur, de la lucidité et une ouverture d’esprit, un peu grâce à lui. Une référence qui valide l’idée de rester soi même, d’être simple et spontané, d’éviter de se donner un genre, de se livrer avec droiture. Il n’était pas sans défauts, loin de là, pouvant être désagréable ou très contradictoire, mais l’ensemble de son aura reste exceptionnelle. Que ferait-il aujourd’hui ?

zkurt-cobain-10508247qkpql_1231

Il y avait beaucoup de bons messages véhiculés par le groupe : la tolérance, les différents droits, la défense des minorités… toujours d’actualité

313746_10151520069904467_701233051_n

Je le trouve d’une beauté renversante (rares sont les rock stars blonde au yeux bleus), un charisme angélique avec un regard rempli de force et de vulnérabilité. Une personnalité directe, emblématique, devenue une icône. Il laisse un grand vide, le rock est orphelin. Il est dans le fameux club des 27.

zzztumblr_mju02drwvp1rkfujco1_5001

flip251

zzkurt-cobain-4

14

zztumblr_mbg5ydmsbx1rhptdjo1_12802

zkurt-cobain31

zz

zz74956_10151367162209467_1084444919_n

La Jagstang a été créée suivant ses conseils, un modèle limité et joli, au son que j’aimerai bien essayer un jour, même étant amateur

zzfender-jag-stang

Pour finir, moment simple et touchant, une sensibilité qui transparaît :

Image de prévisualisation YouTube

Actions

Informations



2 réponses à “NIRVANA : rock pur, choc, intense. Concert anarchique/historique : Rio de Janeiro, Hollywood Rock Festival 1993”

  1. 31 03 2013
    Jordan White (20:07:15) :

    Très belle biographie, richement illustrée avec des photos parfois rares.
    Nirvana a aussi fait partie de ma discographie adolescente, même si au final j’ai commencé à écouter le groupe après toi, vers fin 94 plus exactement. Et le premier disque que j’ai entendu c’est In Utero et non pas Nevermind. Cela dit, je me rappelle que la première fois que j’ai entendu Nevermind et Smells like teen spirit c’était chez une fille à la campagne, dans un petit village en 1993. Ensuite je me souviens avoir entendu In Bloom une première fois en septembre 94 et avoir été impressionné par le jeu de basse très cool de Krist. Il y avait Come as you are aussi qui était joué sur la petite chaîne. J’avais trouvé les morceaux stupéfiants.

    Mais le gros choc ça été In Utero début 95. Je n’avais jamais entendu cela. Le son de guitare, le jeu de batterie. Incroyable. La claque, vraiment. Le groupe a su effectivement puiser dans ses influences (Pixies, Melvins mais aussi The Vaselines dont Cobain se sentait proche au point que sa propre fille allait porter le même prénom que la chanteuse) et imposer son style. On a beau avoir entendu Smells Like teen spirit des centaines de fois, ça reste un morceau emblématique, un morceau ancré dans une époque. C’est juste que je suis passé totalement passé à côté du groupe au moment où il explosait.

    J’ai toujours aimé la bonhommie de Novoselic, et Grohl était une inspiration de tous les moments, Cobain ayant ce charisme et cette aura qui font la différence. Un des moments de la carrière du groupe qui m’a le plus marqué c’est lors des MTV AWARDS de 1993 quand le groupe monte sur scène avec un militant homosexuel. Un groupe au succès phénoménal qui embrasse à pleine bouche un mec ça donnait de l’impact et de la visibilité à la communauté gay tout en l’inscrivant dans la banalisation et dans un cadre très hétérosexuel. Les gays n’étaient alors plus étiquetés. J’aime les groupes qui ont des engagements, pas seulement pour assurer leur promo, vendre plus de disques, mais parce qu’un sujet leur tient à coeur, et c’était le cas pour Nirvana.

    En fait le truc qui m’énervait quand j’étais ado, c’était de pas pouvoir afficher les posters des magazines que j’achetais. Ce dont tu as parlé et qui en étaient remplis. Du coup j’ai été autorisé à les placarder dans le garage de la maison et ça m’ennuyait plus qu’autre chose car je les voulais vraiment dans ma chambre. Ca m’a énervé, et un jour j’ai cassé la guitare acoustique (pour d’autres raisons aussi, mais bon ça en faisait partie). J’en ai reparlé il y a pas longtemps avec mes parents. On s’est bien marrés à évoquer ces souvenirs. Je ne leur en veux pas :- )

    Le son d’In Utero a quelque chose de beaucoup plus brut, dû à la production d’Albini. Serve the servants, Milk It, Pennyroyal Tea, Frances Farmer will have her revenge on Seatlle, Rape Me sont parmi mes morceaux préférés de l’album et du groupe. Il y a là une énergie incroyable, une énergie du désespoir parfois, des paroles terrifiantes, mais aussi une puissance phénoménale. Ca me rappelle des souvenirs à la fois beaux et contrariés, des souvenirs personnels, des souvenirs de musique(s).

    Concernant le concert de Rio : j’aime moi aussi quand les choses semblent un peu échapper à leurs créateurs. Et là, c’est le bouquet, entre un Scentless Apprentice à rallonge, des fausses notes, des paroles changées, une attitude à la limite de la rupture, bref beaucoup d’inattendu et pourtant le set se tient, cohérent jusqu’au bout. Des excès magnifiques, gravés, qui changent effectivement de la robotisation de Offspring.

    Les cd pirates c’était quelque chose. C’est effroyable d’apprendre qu’ajourd’hui même deux personnes en sont venues aux mains et que l’une d’entre elle s’est faite trancher la gorge à l’endroit même où on se baladait il y a de cela plus de quinze ans. J’adorais l’aventure, le mystère des pochettes, le côté aussi interdit bravé (ces disques étaient illégaux). On ne savait jamais si on allait vraiment tomber sur des musiques du groupe, les jaquettes étaient travaillées ou pas du tout. Et quand on rentrait et qu’on mettait le cd c’était la surprise agréable ou la déception totale. Clignancourt a bien changé depuis.

    Il reste la musique, les concerts, les photos.
    Et les deux artistes qui ont continué…

    Dernière publication sur Popkotidien : The Dandy Warhols nouveau titre

  2. 3 04 2013
    RÊVEUR LUNAIRE ATYPIQUE (01:05:36) :

    Super ton témoignage, il me replonge dans des sensations adolescentes. Je ne savais pas pour les posters, j’en ai partout moi ! J’adore lire tes émotions avec In Utero, un vrai uppercut dont peu se sont remis ! Je me rappel la fameuse chanson cachée de Nevermind, objet de discussions avec des gens de notre village. Je me sens obligé d’évoquer les artistes qui m’ont beaucoup apporté. Les cd pirates, tu en as qui sont superbes et que j’enviais ! J’ai fait une recherche de photos rares pendant des heures, et je n’ai pas pu tout mettre, il y en a beaucoup !

Laisser un commentaire




Bienvenuedansmatete |
Blog-Note Rose |
Syndicatscolairepaulverlaine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Youriniglirimirnaglu
| Rencontreinternet
| Mouchine