Riff Cohen, nouvelle étoile désorientante

10 04 2013

J’ai découvert récemment une nouvelle artiste israélienne, qui arrive chez nous avec son premier album « A Paris ». Quel émerveillement d’éclectisme que l’écoute de cet opus. Moi qui adore l’exotisme, les musiques rythmées et entrainantes, le rock, je suis servi ! La pochette fait parti des éléments qui m’ont attiré vers cette artiste, je la trouve simple mais avec un visuel sublime.

Riff Cohen, nouvelle étoile désorientante dans Musique folder

Riff Cohen est une actrice et musicienne israélienne née à Tel-Aviv en 1984. Diplômé de l’Université de Tel Aviv section de musicologie, on sent que son talent n’est pas le fruit du hasard, elle a composé sa 1ère chanson dès 8 ans. Sa musique est un subtil mélange de rock, électro, sixties, musiques du monde, variété orientale, chant classique indien ou européen… Original !

riffcohen dans Musique

Elle a beaucoup tourné dans le circuit alternatif en Israël et s’est fait remarquée. Elle a fait la 1ère partie des Red Hot Chili Peppers à Tel Aviv fin 2012. Son album contient 14 titres : un merveilleux condensé de ses influences européennes et orientales. Une claque pour moi et un vrai coup de cœur. Il y a des chansons en français, en hébreu, et aussi une en nubien ! Sorti du cd en mai et en attendant, écoute en avant première ici :

http://www.deezer.com/fr/album/6443131

  • 1. Dans mon quartier (2:09)
  • 2. Une femme assise (3:39)
  • 3. Sur le macadam (2:38)
  • 4. A Paris (2:17)
  • 5. Greetings (4:16)
  • 6. Je cours (2:24)
  • 7. Jean qui rit jean qui pleure (4:16)
  • 8. Le rat et la princesse (2:49)
  • 9. J’amie (3:34)
  • 10. Meshoch be gufi (4:51)
  • 11. Rotza prahim (2:44)
  • 12. Chut… (3:43)
  • 13. Hine ha or (3:53)
  • 14. Tzama nafshi (3:33)

riff

J’adore la fraicheur de cette interview et cette simplicité; idéale pour comprendre sa vision de la musique, avec un petit accent si charmant

Image de prévisualisation YouTube

riffcohen03-copie

Une des particularités de ce nouveau talent issu d’une famille dévouée, est que sa mère a écrit des textes de ses chansons. Sa voix est atypique, et on est assez vite intrigué par cette façon de chanter, à la fois insouciante et nonchalante. Sur scène, elle semble radieuse et offre des moments envoutant de bonheur communicatif, avec une aura mystique plaisante. Elle claque souvent des mains pour insuffler un rythme et captiver les spectateurs. Elle dégage quelque chose dont peu sont capables, le temps est suspendu.

riff-cohen

L’un de ses premiers titres : « J’aime ». Superbe mélodie avec ses origines pétillantes, paroles en freestyle et clip en mouvement. Ça fait du bien !

Image de prévisualisation YouTube

1ère apparition en France par le biais d’un duo avec un chanteur pilier. Chanson magnifique et duo qui me touche. Joli échange coloré et gracieux.

Enrico Macias & Riff Cohen : Au talon de ses souliers

http://www.dailymotion.com/video/xvdbwx

202687_379063292164860_46439568_o-copie

Reprise des Rita Mitsouko. J’adore aussi entendre cette langue parlée (intro)

Image de prévisualisation YouTube

riffcohen05

Cette chanteuse chante notre capitale : si elle pouvait lui enlever sa grisaille, on lui saurait reconnaissant. Voici le single « A Paris », avec cette musique entêtante, cette douce extravagance, cette envie de nous faire voyager avec des danses joyeuses. Un hymne au sourire et aux joies simples.

Image de prévisualisation YouTube

« Dans mon quartier », titre d’ouverture de l’album, merveilleux sons

Image de prévisualisation YouTube

riffcohen06-copie

Un des titres rock magnifique et décoiffant, « Sur le macadam ». J’y suis resté !

Image de prévisualisation YouTube

« A Paris » live, puis interview instructive et pleine de charisme

Image de prévisualisation YouTube

Je suis ravi de découvrir une artiste qui appelle au rêve, au métissage musical et humain. Sa musique va dans tous les sens mais avec une cohérence rare et précieuse. Je lui souhaite de briller avec toute sa richesse et sa magie visuelle. Elle nous emmène ailleurs dans un univers insouciant et plein d’étoiles vibrantes. Mazel Tov / מזל טוב !

480935_465841020153753_173312670_n


Actions

Informations



Une réponse à “Riff Cohen, nouvelle étoile désorientante”

  1. 14 04 2013
    Jordan White (14:20:57) :

    Bonjour rêveur,
    Merci pour cette découverte.

    Les couleurs et l’enthousiasme manquent souvent dans la pop française, on a encore pu s’en apercevoir hier avec les pochettes des disques de la variété française : tons tristes, dominance du gris ou du noir. C’était déjà le cas avec la pochette du premier album de Grégoire. En même temps, hier le spectacle se passait à la FNAC, avec une certaine jeune femme en jean moulant orange qui n’hésitait pas à se déhancher nerveusement devant la gente masculine…

    Je constate aussi que les sorties digitales se font toujours avant les sorties physique (en général un mois après). La pochette alternative est il est vrai beaucoup moins belle.

    Une artiste à suivre…

    Dernière publication sur Popkotidien : The Dandy Warhols nouveau titre

Laisser un commentaire




Bienvenuedansmatete |
Blog-Note Rose |
Syndicatscolairepaulverlaine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Youriniglirimirnaglu
| Rencontreinternet
| Mouchine