Serge Lama : un des plus grands…

4 06 2013

Cet interprète/auteur/poète de talent a une belle place dans mon panthéon musical français. J’ai été l’applaudir au Zénith d’Orléans le 1er juin. Il y a longtemps que je voulais le voir sur scène. Ceci pour assister à un véritable bouquet d’émotions et voir un chanteur vivre pleinement ses chansons. Bien que le rythme des chansons ait ralenti (normal pour un artiste fêtant ses 70 ans!), il chante toujours avec une intensité intacte. (Photos que j’ai prises)

Serge Lama : un des plus grands... dans Génie / Icône 100_5995

Un homme qui en impose, au charisme fou, qui a su mettre de la théâtralité dans toutes ses interprétations. Tout au long du spectacle, j’ai été frappé par le grand professionnalisme du chanteur, réglant ses micros avec une précision chirurgicale, suscitant avec justesse des réactions au public et créant une complicité immédiate avec lui. Il y a eu des moments drôles et tendres aussi.

100_6031 dans Musique

Sur scène, ils étaient 9; l’acoustique était bonne et c’était juste comme il faut niveau sonore. J’étais content de ne pas avoir à mettre des boules quiès, cela me change des concerts rock sursaturés ! On sentait que chacun était heureux d’être là, cette date était une dernière avant une reprise en octobre. Serge a eu 2 tenues, il était très élégant et charmeur. J’étais au 8 ème rang, j’ai pu savourer cette prestation avec une bonne place, achetée depuis 1 an et demi !

100_6025

Il manie ses déplacements avec exactitude, sachant se poser là où il faut suivant la chanson, pouvant chanter de dos, assis, hors de la salle ou proche des gens. Ses effets sont très réussis, il joue des silences à la perfection, il sait transmettre des émotions et nuances comme peu le peuvent, avec ce savoir-faire des anciens. Une leçon qu’on prend à la figure, grand respect !

100_6038

Il récite ses textes avec un amour des mots et des histoires prenantes. Il est avide d’applaudissements et choppe l’amour du public avec gourmandise. Il n’hésite pas à raconter des anecdotes, ni d’évoquer son histoire. Il cite ses collaborateurs avec un réel hommage. Il donne tout ce qu’il a avec générosité et magie. Il met parfois du temps à redescendre, suite à une chanson forte !

100_6057

Le décor était très poétique et beau, les effets de lumières apportaient un vrai charme, plongeant les spectateurs dans des atmosphères de songes rares. Des images étaient projetés suivant les chansons dans un faux tableau, ce qui donnait un vrai coté classieux et illustratif. J’ai passé un moment exquis avec plus de 2 heures de concert, toutes les classiques étaient là avec d’autres titres moins connus, le public en avait vraiment pour son argent ! Grand merci.

100_6050

Le final a offert un moment intense qui a fini de me cueillir après tant de sensations : à la dernière minute de la chanson de rappel « Je suis malade », Serge a posé le micro et a continué à capella, sans autre support que la force de sa voix pure et puissante, avec une dernière note montante qui m’a donné la chair de pouls ! Il a fini un peu fatigué après s’est livré totalement. J’ai ressenti un frisson de respect, d’éblouissement, de moment unique !

100_6043

100_6059

Ce cd est vivement conseillé pour retrouver les nouvelles versions de ses plus grands succès. « La balade du poète », un cd dont Serge a avoué être très fier, moins commercial que d’autres pour ses réarrangements mais sublimes !

0825646537136


Actions

Informations



4 réponses à “Serge Lama : un des plus grands…”

  1. 4 06 2013
    Jordan White (18:58:08) :

    rêveur,
    Merci pour le compte-rendu et les photos. Ton texte sent la passion, l’admiration et le respect. Je le vois déjà la télé se donner à fond, c’est bien aussi de le voir en « vrai », interpréter d’autres titres que le surentendu « Je suis malade » qui est un classique mais qui revient aussi systématiquement dès qu’on parle de lui. Il a registre bien plus large.

    L’acoustique d’après ce que tu dis avait l’air excellente, ne pas mettre de boules quiès veut tout dire : même si ce n’est pas un concert rock, au moins la priorité est mis sur le rendu acoustique et les nuances plutôt que sur la démonstration de force. C’est ce que je reproche à Bercy : le son est brouillon parce que souvent c’est saturé. En revanche j’aime bien l’acoustique de l’Elysée Montmartre.

    Ca te fait donc un géant de plus, après Eddy Mitchell, et bientôt Johnny Hallyday (qui se fait démonter par la presse en ce moment, loin d’être tendre avec lui).

    Dernière publication sur Popkotidien : The Dandy Warhols nouveau titre

  2. 5 06 2013
    RÊVEUR LUNAIRE ATYPIQUE (00:43:49) :

    Merci pour ton com’ ! J’aime bien voir des légendes avant qu’il ne soit trop tard ! Oui le prochain que je vais « voir » sera Johnny mais je serai mal placé cette fois-ci.

  3. 9 12 2013
    melodine (12:28:25) :

    BRAVO ! très Bel article en l’honneur de SERGE LAMA qui le mérite bien, il fait aussi partie de la pléiade d’artistes que j’affectionne particulièrement.

    Les véritables artistes sont ceux qui tiennent la route des années durant, non pas des étoiles filantes qui chantent deux ou trois chansons, font trois petits tours et puis s’en vont.

    Les véritables artistes sont ceux qui donnent d’eux-mêmes, qui vivent leurs chansons avec tellement d’intensité qu’ils allument les coeurs de leurs auditeurs. On se sent vivre quand on les écoute, ils laissent des traces indélébiles en nous. C’est ce qu’on appelle « LE TALENT ».

    Bonne journée Rêveur,

    Coline

    Dernière publication sur MELODINE : comptine pour aller à l'école

    • 10 12 2013
      RÊVEUR LUNAIRE ATYPIQUE (17:28:20) :

      Merci Coline, comme tu l’as dit, c’est un vrai et il vit encore ses chansons et écrit à merveilles des paroles toujours aussi belles. ;)

Laisser un commentaire




Bienvenuedansmatete |
Blog-Note Rose |
Syndicatscolairepaulverlaine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Youriniglirimirnaglu
| Rencontreinternet
| Mouchine