• Accueil
  • > Archives pour octobre 2013

MARCEL GOTLIB dessinateur doué, unique

31102013

C’est un dessinateur de génie qui a marqué mon adolescence. Un style de dessin gras, frappant et graphique qui m’a touché. Les histoires étaient à la fois loufoques, décalées, osées, pointues, instructives… Il est l’auteur de Gai-Luron, Les Dingodossiers, Les Rubrique-à-brac, Truc-en-vrac, Cinémastok,  Rhâ Gnagna & Rhââ Lovely, Superdupont, Pervers pépère, etc… Il a aussi beaucoup œuvré pour les revues Écho des savanes et Fluide glacial. Voici un modeste hommage sur son travail, d’une grande valeur affective.

MARCEL GOTLIB dessinateur doué, unique dans Dessin / B.D. / Peinture 303069982

Gotlib est né le 14 juillet 1934. Il commence à publier ses premières planches dans Pilote. Avec Goscinny, ils vont collaborer et créer les Dingodossiers. Un mixte de plusieurs thèmes, de héros atypiques, un reflet décalé et satyrique de la société française. Après 3 tomes, Marcel se retrouve seul et décide de créer les cultissimes Rubriques-à-brac (bientôt suivies de Truc-en-vrac).

pr-burp-bd dans Génie / Icône

Une belle création avec toujours un ensemble de sujets divers et variés, des jeux de mots, et 5 héros récurrents : Isaac Newton et sa gravité (!), le professeur Burp, pince sans rire. La science et l’humour compatibles !

isaac1

La fameuse coccinelle qui intervient sur les cotés d’images, compagne drôle

3512393100726_cg1

Le commissaire Bougret et son fidèle adjoint Charolles… sacrées enquêtes !

                        6a0133f3c0e2ec970b017eea00af18970d-250wi

Marcel se mettait en scène, avec son propre personnage plein d’autodérision !

006vacheenragee

Comparaison entre le singe et l’homme !

tarz02

Peux t’on aborder une femme dans la rue ?!

9782205055764_1

Gotlib a créé ce chien attachant : Gai Luron, mais je préfère Pif le chien !

gai-luron_gotlib1

De nombreuses impertinences et audaces ont été publiées dans Fluide Glacial

marcel-gotlib-fluide-glacial-1-19751

Super Dupont, héros bœuf, français moyen, nous sauve… la France a peur !

88988558_o

Intégrale Rhaa Lovely & Gnagna. BD pour adulte, génial humour culotté et osé

rhaa-lovely-gnagna-l-integrale1

g_652_12

Il y a aussi des livres de Marcel, des écrits et des bios. « Ma vie en vrac » est bien conçue et richement illustrée. Beaucoup de ses planches étaient irrévérencieuses, aujourd’hui elles passeraient surement moins bien avec toutes les associations ou mouvements divers… Un génie d’autant + recommandé donc, un humour intemporel, un univers fantasque ! :) Son SITE

autgotlibmavieenvrac




Chants d’outre tombe et duos virtuels : morts entubés ou tubes de morts ?

30102013

Alors qu’on nous sature de reprises et que le public donne raison à cette démarche paresseuse, achetant massivement des produits opportunistes, faire chanter les morts est-il raisonnable ? Je dirai non et oui ! Après avoir pressé le citron en sortant moult inédits, fonds de tiroirs, reprises, prises alternatives… que peuvent faire les maisons de disques ? Créer avec les moyens techniques modernes : des duos virtuels avec chanteurs décédés, de nouvelles chansons avec nouveaux arrangements et autres prises de voix, etc !

Michael Jackson – Hold My Hand feat Akon. Album polémique… à raison !

Image de prévisualisation YouTube

Les émissions « Duos de l’impossible », « Simplement pour un soir » ont osé le surnaturel, avec des prestations imaginaires. En recyclant les bonnes choses, on fait du neuf avec du vieux, rien ne se perd en ces temps nostalgiques !

Image de prévisualisation YouTube

Dalida (poussée par Orlando !) arrive à nous pondre de « nouveaux » titres !

Image de prévisualisation YouTube

Même Serge Lama s’est laissé tenter et a osé faire un duo… anecdotique.

Image de prévisualisation YouTube

John Lennon a retrouvé les Beatles avec « Free as a bird », assez réussi !

Image de prévisualisation YouTube

Des tournées avec projections voient le jour, ici Elvis en tournée en 2010 !

Image de prévisualisation YouTube

Tournée d’un chanteur hologramme, Tupac, fantôme limite flippant…

Image de prévisualisation YouTube

Le dernier projet du genre est un cd d’Hélène Ségara en duo avec Joe Dassin. Pour juger, j’ai écouté cette création incroyable. Aimant ce malheureux défunt, il faut dire que les nouveaux arrangements et le rajout d’une voix féminine, apportent une redécouverte des titres. Mais la prise de risque est minime, toutes les chansons sont des classiques, intemporels et mélodiques. Résultat moyen. Je suis partagé suivant le projet, à l’auditeur d’écouter son cœur !

Image de prévisualisation YouTube

Beaucoup d’exemples encore… Qu’auraient pensé les principaux intéressés ?

Chants d'outre tombe et duos virtuels : morts entubés ou tubes de morts ? dans Musique resize_arr_bigimage_macabre640




Lou Reed, vers un monde + underground

28102013

Un être atypique s’en est allé, reste sa musique éternelle à explorer. Live :

Image de prévisualisation YouTube

Lou Reed, vers un monde + underground dans Musique lou-reed-sized




Désinvolte, j’ai pris des chataignes !

28102013

C’est agréable de se balader en forêt et de faire des cueillettes. J’ai ramassé en famille un bon paquet de châtaignes. J’aime les manger cuits à la poêle. Il ne faut pas se priver des choses gratuites, quand on voit la flambée des prix !

Désinvolte, j'ai pris des chataignes ! dans Divers photo02301




Et si on essayait de rire un peu !

27102013

Images pour essayer d’oublier les actus assez plombantes !

Et si on essayait de rire un peu ! dans Humour w2

 

w1 dans Humour

 

www

 

wwww

 

private-category-hom-fem-comique-img2

 

w4

w5

wwww1

 

313ce9b3

 

wwww2

 

ytyin7v8




Parkinson of a bitch : maladies injustes

25102013

J’ai eu le malheur d’avoir ma maman atteint de la maladie de Parkinson. Une saloperie qui transforme peu à peu l’être cher, et le condamne à mourir à petit feu. Il n’y avait pas de tremblements mais une raideur musculaire et une déficience mental croissante. On a vécu des moments atroces, de détresses et d’impuissances fortes. Ils ont rendu l’existence très pénible. Les personnes qui ont quelqu’un de leur entourage malade, savent qu’on souffre avec elle. Les malades aiment la vie mais est-ce réciproque… ? Terrible verdict

Parkinson of a bitch : maladies injustes dans Ecrits/Pensées/Réflexions 497px-sir_william_richard_gowers_parkinson_disease_sketch_1886.svg_

Moi même, je souffre d’une maladie au visage, la Rosacée. Comme toutes anomalies, elle me fait vivre un calvaire avec démangeaisons, rougeurs, boutons… Un vieillissement prématuré de la peau qui s’ajoute à une liste de complexes physique. Heureusement, il y a des parades. J’ai vu un reportage sur Bourvil, un être attachant et bien vu de tous. Savez-vous quels sont ses derniers mots avant de partir ? « C’est injuste… », cela m’a beaucoup touché. Voilà qui résume les sentiments d’un brave homme atteint d’un cancer rare, qui ne méritait pas ça, comme tous les êtres fauchés trop tôt. Je compatis grandement avec ceux qui sont atteint d’un mal personnellement ou à travers un proche. Les rêves… un refuge où l’on arrive à être tranquille et parfait.

inserm_409_parkinson dans Ecrits/Pensées/Réflexions




Le tracé du Tour de France 2014 !

23102013

Voilà enfin le parcours dévoilé du prochain TOUR DE FRANCE, qui débutera en Angleterre pour finir sur les Champs-Élysées comme le veut la tradition. Une épreuve qui malgré les critiques sur le dopage, attire toujours autant ma ferveur. C’est une fierté française incontournable. Voici la carté détaillée :

Le tracé du Tour de France 2014 ! dans Sports / Sportifs tdf14_9601

http://www.dailymotion.com/video/x16buav

Pourcentages détaillés en vidéos

Image de prévisualisation YouTube

Du samedi 5 juillet au dimanche 27 juillet 2014, 21 étapes, 3656 kilomètres

  • 9 étapes de plaine
  • 5 étapes accidentées
  • 6 étapes de montagne avec 5 arrivées en altitude
  • 1 étape contre la montre en individuel
  • 2 journées de repos

02 dans Sports / Sportifs

Christopher Froome et Alberto Contador discutent du parcours du Tour 2014

bxqjan4caamsk5z.jpg-large

L’an prochain, il y aura des particularités notables :

* le passage délicat de 9 secteurs pavés entre Ypres (Belgique) et Arenberg. 15 kms dont il faudra se méfier, afin de ne pas tout perdre en une journée… Christopher Froome le dernier vainqueur surpuissant, n’en est pas fan !

* le retour de La Planche des Belles Filles, lors de la traversée des Vosges (plus rarement effectuée par rapport à d’autres régions). Une étape vallonnée piégeuse entre 2 massifs montagneux, il y a de quoi surprendre !

* les Alpes seront moins exploitées, mais réserveront de sacrées difficultés avec les ascensions de Chamrousse et de Risoul ! Les 1ers coups de massue !

* 3 étapes au programme des Pyrénées, dont 2 arrivées au sommet à Saint-Lary-Soulan et à Hautacam. La dernière semaine sera offensive, les favoris ne pourront plus se cacher sur ces pentes, dont le fameux Tourmalet. Spectacle !

* 1 seul contre la montre entre Bergerac et Périgueux, faisant tout de même 54 kms !! Les grimpeurs devront avoir une bonne marge sur les rouleurs, car les écarts peuvent être énormes en cette fin de Tour, les organismes seront cuits. Les organisateurs ont compris que trop de chrono tue le suspens…

* la dernière étape festive partira d’Evry avec l’arrivée sur les Champs-Élysées. J’ai déjà coché cette étape qui sera la plus proche de chez moi !

Présentation de Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France

presentation_grand_depart_tdf2014_2

Réactions de favoris sur le parcours à VOIR ICI !

Alberto Contador et Thomas Voeckler

a6a2e

C’est toujours un immense bonheur de voir les coureurs, la caravane, l’ambiance unique du Tour. Ce tracé devrait laisser des opportunités aux coureurs pour s’exprimer. Je le trouve plus ouvert que ces dernières années. Un coureur complet pourra tout de même se faire piéger avec moins de contre la montre, des pavés pièges ou encore des bordures !! Les grimpeurs pourront largement attaquer avec 3 massifs montagneux. Les sprinteurs ont plusieurs jours pour se disputer des étapes et le maillot vert. Les baroudeurs pourront utiliser les pavés, les étapes de plaines et moyennes montagnes, pour remporter de belles victoires. Vivement juillet prochain !




Cats On Trees : enchantement musical

23102013

Ce groupe français vient de Toulouse et chante en anglais. Un duo formé en 2007, composé de la pianiste Nina Goern et du batteur Yohan Hennequin. Avec aujourd’hui aussi Albin de la Simone aux arrangements de cordes et Pierre Rougean aux guitares acoustiques. Une belle découverte que cette musique aérienne, pop, ensorcelante ! La pochette fleurie de ce 2ème album :

 Cats On Trees : enchantement musical dans Musique cats-on-trees

Pour découvrir, le single « Sirens call », une ballade pop piano/batterie/violons

Image de prévisualisation YouTube

decouverte-cats-trees-entretien-filme-l-fbkic8 dans Musique

Album très recommandé : http://www.deezer.com/fr/album/6999335

le-duo-cats-on-trees-sur-le-tournage-de-son-clip-en-bolivie

Burn ouvre l’album merveilleusement. Jimmy et Too much rappellent des titres somptueux de la Brit-pop. TikiBoy fait penser à François De Roubaix, sublime. Who you are est une belle composition mélancolique. Wichita finira de vous convaincre, irrésistible et super entrainant ! Ce sont mes coups de cœur, mais tout le disque est très bon ! C’est rare un album qui se tient du début à la fin, une musique mémorable, entêtante, et touchante. Les cats miaulent de joie !

Le 1er essai des Cats On Trees

cats-on-trees1




La vie d’Adèle : chef d’oeuvre splendide

21102013

Je vais rarement au cinéma : seulement pour partager une histoire qui change ou pour voir certains acteurs fétiches. « La vie d’Adèle » de part sa bande annonce et son genre anti-blockbuster, ne pouvait échapper à ma curiosité, un besoin fort, inévitable. Récompensé, ce fut une expérience extraordinaire.

La vie d'Adèle : chef d'oeuvre splendide  dans Cinéma / Série / Théâtre 0

Le film du controversé Abdellatif Kechiche avec Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux dure 3 heures… mais on est instantanément pris dans l’histoire. Une ado se cherche niveau sexualité, son attirance pour les filles sera une évidence malgré les difficultés et les autres. Le film ne pouvait pas mieux tombé après tous ces débats haineux sur l’homosexualité… il fait du bien ! L’affiche :

photo-le-poster-officiel-de-la-vie-d-adele_portrait_w532 dans Cinéma / Série / Théâtre

Image de prévisualisation YouTube

D’emblée, j’ai été saisi par ce parti pris de filmer l’héroïne en gros plan. Il nous est proposé tout au long de l’intrigue, des plans rapprochés du visage d’Adèle, sous tous les angles possibles. Certains ne sont pas flatteurs malgré tout son charme (scène de repas ou de pleurs avec nez qui coule). J’y vois une envie de vérité sur notre vie, pas toujours propre ou esthétique. Sa bouche zoomée évoque le désir, ses dents reflètent ses divers appétits, puis son visage nous montre une fille complexe, perdue, timide, nonchalante, triste. Un regard qui varie, de multiples expressions, jolis yeux… de quoi crever l’écran.

la-vie-d-adele-photo-5255843840f99

bientot-une-suite-a-la-vie-d-adele_portrait_w532

la-vie-d-adele-3_image-gauche

Aspects de ces plans rapprochés, décrits dans le dernier Cahiers du cinéma

les-cahiers-du-cinema_0693

Le film nous révèle le talent immense d’Adèle Exarchopoulos, qui dégage une facilité, une voix particulière et un charisme incroyable. Elle a tout pour elle !

adele-exarchopoulos-cannes-2013-10919331cnfhq

Léa Seydoux est exceptionnelle en garçon manqué, teinte sur nos impressions

lea-seydoux-la-vie-dadele

Pour ce qui est de l’histoire, je préfère ne pas trop en dire. Il y a des moments d’anthologie, joués avec une justesse incroyable, par des actrices que je connaissais pas. Par rapport au personnage d’Emma et de son milieu, il y a des passages culturels, intellectuels, avec des références littéraires et des réflexions qui donnent des parties surprenantes mais très intéressantes (avec Marivaux par ex.). Une opposition au monde d’Adèle qui est plus simple, naturel, lunaire, moins réfléchi. Léa Seydoux apporte une lucidité, une interprétation solide et une dureté qui tranche avec la candeur d’Adèle.

20611969

Adèle Exarchopoulos joue un rôle de composition, mais est très crédible, passant du rire aux larmes avec exactitude. Son personnage est amené à connaître le trouble et les questionnements. Puis elle franchit le pas avec hésitation d’abord, puis avec fougue ensuite, telle une ogre jamais rassasiée de sa partenaire. On vit les différents stades d’une relation, les bons et les pires moments. Il y a des scènes déchirantes : une grande colère chez elles, puis dans un restaurant. J’ai été bouleversé par ce grand désespoir, cette infinie tristesse, ces pleurs et ce chagrin immenses, joués avec les tripes… Hyper émouvant, le spectateur est en empathie totale, comme rarement.

1229918-adele-exarchopoulos-and-lea-seydoux-620x0-11

Il y a de jolies et sensuelles scènes de baisers, dont on pourrait rêver être le bénéficiaire ! Pour du cinéma conventionnel, il y a quand même des scènes de sexes non simulées, crues et torrides, dont une durant 7 minutes ! Une scène d’amour « viscérale et organique »  des mots d’Adèle même. Je l’ai trouvé fascinante, émoustillante, pertinente et gênante aussi avec le monde autour. On croirait basculer dans un autre genre de cinéma. Ces scènes sont plus puissantes en salle, avec l’amplification de ces souffles charnels et intimes, marquant… Le film est interdit aux – de 17 ans aux USA, on peut comprendre, car il ne faut pas venir avec des enfants. Entre ces moments et les scènes de colères, on peut se douter que cela n’a pas été de tout repos à jouer.

la-vie-d-adele-sera-interdit-aux-moins-de-17-ans-aux-etats-unis_portrait_w532

Des regards expressifs, dignes d’actrices hors du commun

la-vie-dadele-photo-52556334f2a13

Ce film est très réaliste par ses décors, gestes, et actions du quotidien. La réalité rejoint parfois la fiction, Adèle & Jérémie Laheurte (le petit ami du début de film) sont ensemble dans la vie. Pas étonnant au vu de la force du tournage atypique et de l’intensité des émotions. Un tournage difficile ? Je préfère seulement parler du film, loin des polémiques gâchant tout. Interview :

Image de prévisualisation YouTube

Un film vivement recommandé sur l’amour entre être du même sexe, l’irrémédiable attirance, les déconvenues d’une passion qui bascule, le regards des autres. Je suis très difficile en cinéma mais j’achèterai ce film en Blu-ray, pour retrouver l’univers particulier de ce chef d’œuvre. J’espère des bonus, car il y a eu beaucoup de scènes coupées. Très peu de défauts : quelques longueurs sur le métier d’éducatrice en maternelle, et une présence un peu trop importante de la cigarette et de l’alcool. Sinon, j’ai tout apprécié !

Cannes, jouant le jeu des photographes & rappelant l’amour des personnages

lea-seydoux-et-adele-exarchopoulos-le-23-mai-2013-a-cannes-10921324ykwqx

La Palme d’or méritée du 66ème Festival de Cannes, édition 2013

la-vie-d-adele-du-franco-tunisien-abdellatif-kechiche-a-remporte-dimanche-la-palme-d-or-du-66e-festival-de-cannes_scalewidth_630

On attend de voir comment vont évoluer ces actrices, espérant qu’elles gardent la tête froide et qu’elles fassent les bons choix. Étoile culottée !

1229943-actress-adele-exarchopoulos-pose-after-620x0-1




Éric Rohmer : Intégrale Blu-ray, livres, etc

19102013

Pour découvrir l’œuvre de ce génie des émotions et des ressentis, une INTÉGRALE de tous ses films (et +!) va sortir en DVD et BLU-RAY chez Potemkine. Formidable hommage à l’un des plus grands du cinéma, issu de la Nouvelle Vague. Le design est raté, avec des illustrations en bande dessinées signées Nine Antico (j’aurai préféré une autre présentation), mais cela passe en second comparé au contenu inestimable ! Je connais peu cet art, mais se contenter des œuvres de ce surdoué est déjà si réjouissant et très comblant. J’ai essayé d’informer un maximum ici : sur les évènements à venir et sur ma passion pour ce géant. Bonne lecture si vous avez le temps ! ;)

Éric Rohmer : Intégrale Blu-ray, livres, etc dans Cinéma / Série / Théâtre eric-rohmer-2

Ses films atypiques me touchent + que les autres (avec Bertrand Blier). Un cinéma « intello » qui me parle beaucoup. Une filmographie exemplaire faite de dialogues fascinants, de réflexions justes sur la vie, d’acteurs incroyables de justesse, de situations qu’on souhaiterait vivre… Un monde pointu que je recherche, une intelligence de l’âme unique, une grande référence pour moi !

Eric Rohmer, né en 1920 et décédé le 11 janvier 2010

eric-rohmer-1 dans Génie / Icône

Ce grand Monsieur a su faire communiquer ses personnages intelligemment et toucher les gens avec des situations et des propos réalistes. Les sentiments ou tourments de protagonistes attachants, apportent une proximité, et trouvent écho chez le spectateur. Une justesse sans égale, un style et une pertinence unique, un modèle d’élégance. On dit souvent que ses films ne sont que longues conversations ou dissertations sur des sujets élitistes. Je pense au contraire que ses créations sont accessibles et universelles. L’inculture ne permet pas d’apprécier des films si compréhensibles et précieux, dommage !

rohmer-eric-1

Ce coffret déjà assez complet, était une bonne approche pour 50 euros

51qhorbsh9l

Celui qui sort en novembre est une intégrale + complète, avec des courts métrages inédits, des entretiens avec des acteurs fétiches de sa filmographie. Rien que pour ces suppléments et les surprises, cela sera passionnant. Commandé avec 1 bon pour 185 euros, très cher mais l’envie est trop forte…!

81voql-jktl._sl1500_

rohmerintegral-p2

** Contenu du COFFRET limité et numéroté (infos extraites d’ici) :

- 27 digipacks, soit 30 DVD accompagnés de leur déclinaison Blu-ray. 22 films restaurés en haute définition. 24 long-métrages avec sous-titres anglais optionnels. 9 courts-métrages dont 2 courts-métrages inédits et des dizaines d’heures de bonus dont des documentaires signés Eric Rohmer, documents d’archives, extraits de captations de théâtre… Allégresse !!!

+    Un livret de 100 pages    +    Une pochette surprise…

Les films du coffret (en rouge mes préférés du moment) :

- Le signe du lion (Blu-ray + DVD)
- La boulangère de Monceau (Blu-ray + DVD)
- La carrière de Suzanne (Blu-ray + DVD)
- La collectionneuse (Blu-ray + DVD)
- Ma nuit chez Maud (Blu-ray + DVD)
- Le genou de Claire (Blu-ray + DVD)
- L’amour l’après-midi (Blu-ray + DVD)
- La marquise d’O… (Blu-ray + DVD)
- Perceval le Gallois (Blu-ray + DVD)
- La femme de l’aviateur (Blu-ray + DVD)
- Le beau mariage (Blu-ray + DVD)
- Pauline à la plage (Blu-ray + DVD)
- Les nuits de la pleine lune (Blu-ray + DVD)
- Le rayon vert (Blu-ray + DVD)
- L’ami de mon amie (Blu-ray + DVD)
- 4 aventures de Reinette et Mirabelle (Blu-ray + DVD)
- Conte de printemps (Blu-ray + DVD)
- Conte d’hiver (Blu-ray + DVD)
- Conte d’été (Blu-ray + DVD)
- Conte d’automne (Blu-ray + DVD)
- L’arbre, le maire et la médiathèque (Blu-ray + DVD)
- Les rendez-vous de Paris (Blu-ray + DVD)
- L’anglaise et le Duc
- Triple agent
- Les amours d’Astrée et de Céladon

+ 2 dvd bonus : Courts-métrages par ses comédiennes. Archives INA et CNDP

+ Entretiens inédits : avec comédiens fétiches et proches collaborateurs : c’est appréciable d’avoir les ressentis d’intervenants de cette qualité. Je serai ravi de voir enfin l’hommage de Marie Rivière « En compagnie d’Eric Rohmer », introuvable, avec aussi des interviews d’acteurs ayant tournés dans ses films.

Ce FICHIER PDF décrit les évènements à venir, très précis et réjouissant !

41tyim8qtnl._sl500_3

Dans les bonus, on retrouvera un court métrage « La cambrure » de 16 min. Il m’a beaucoup marqué par sa sensualité, avec une créature de rêve jouée par Edwige Shaki. Elle est filmée sous de jolis angles, un corps parfait à sculpter. La femme est valorisée, sans rajout d’artifices. Je préfère cela à la perversité.

497105523

COFFRETS thématiques séparant les productions et reprenant les illustrations

41tyim8qtnl._sl500_4

« Eric Rohmer – Preuves à l’appui » d’André S. Labarthe, est un dvd assez rare très intéressant. Une interview fleuve où le génie explique sa façon de travailler avec peu de moyens, montrant des essais de comédiens, et expliquant comment Amanda Langlet a été recrutée par exemple ! Il montre des cahiers avec dialogues et scénarios, une intelligence rare, indispensable !

41tyim8qtnl._sl500_1

Pour les complétistes acharnés, il y a eu ce coffret dvd Scérén (je l’ai raté…) : « Le laboratoire d’Éric Rohmer, un cinéaste à la Télévision scolaire », c’est un ensemble inédit de treize films pédagogiques d’Éric. Belle chronique ICI.

9782240032416_11

Un livre va paraître sur Eric, ce sera une biographie d’Antoine de Baecque et Noël Herpe qui paraîtra chez Stock en janvier 2014 (640 pages !), avec des documents d’archives. Cela m’intéresse au plus haut point, vu le peu de bio existant, encore indispensable pour les Rohmériens ! Ces 2 auteurs sortiront aussi un recueil de 9 récits et nouvelles inédits sous le titre « Friponnes de porcelaine », datant des années 40 et 50. La facette de l’écrivain est mise en avant, toute aussi remarquable et reconnaissable. Cliquer pour mieux voir ;

41tyim8qtnl._sl500_

« La maison d’Élisabeth » roman écrit en 1944, est un peu l’embryon de futurs films, avec des dialogues et descriptions qui évoquent des scènes typiques venues après. Je préfère la mise en image des dialogues à la lecture.

896904334_l

Rohmer a aussi écrit des essais pointus sur entres autres : la musique (De Mozart en Beethoven), le cinéma (Le Goût de la beauté, Hitchcock), etc… !

rohmer-eric-gout-de-la-beaute-livre-729701319_ml

Pour parfaire mes connaissances sur ce génie ou prolonger le bonheur, les anciens numéros des Cahiers du Cinéma lui consacrant des articles, sont tous passionnant et complets ! Eric Rohmer y écrivait des articles à ses débuts. C’est une revue qui lui est toujours restée fidèle, et qui a publié de nombreux ouvrages avec des scénarios de films, des analyses ou interviews exclusives.

341790743_l

Cahiers du cinéma n°653 : spécial à sa mort, des pages passionnantes

935004573_l

Étude poussée de Pascal Bonitzer, Cahiers du cinéma, Collection auteurs

livre_pascal_bonitzer_eric_rohmer_cahiers_du_cinema

Télérama n°3132 spécial, ils ont aussi souvent fait de beaux articles, belle une

931840719_l1

« Rohmer, au bout du conte »,  émouvante une de Libération n°8916

De tous les films, seul Perceval le Gallois n’a pas su me convaincre. Très pointu, avec un rythme particulier, il offre néanmoins de beaux décors et scènes travaillées. Fan de Fabrice Luchini, je l’ai été davantage grace à Rohmer : ils ont fait des merveilles ensemble. Après chaque film du maître, il en ressort quelque chose de fondamental, notre réflexion n’en est que plus riche. Ce n’est pas le cas de beaucoup de films dont je ressors idem, déçu, avec un scénario prévisible. Sa disparition m’a peiné, il est dans mes graals. Du cinéma rare et précieux, loin du business et du mauvais gout.

Merci pour tout !

eric-rohmer-4







Bienvenuedansmatete |
Blog-Note Rose |
Syndicatscolairepaulverlaine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Youriniglirimirnaglu
| Rencontreinternet
| Mouchine