La vie d’Adèle : chef d’oeuvre splendide

21 10 2013

Je vais rarement au cinéma : seulement pour partager une histoire qui change ou pour voir certains acteurs fétiches. « La vie d’Adèle » de part sa bande annonce et son genre anti-blockbuster, ne pouvait échapper à ma curiosité, un besoin fort, inévitable. Récompensé, ce fut une expérience extraordinaire.

La vie d'Adèle : chef d'oeuvre splendide  dans Cinéma / Série / Théâtre 0

Le film du controversé Abdellatif Kechiche avec Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux dure 3 heures… mais on est instantanément pris dans l’histoire. Une ado se cherche niveau sexualité, son attirance pour les filles sera une évidence malgré les difficultés et les autres. Le film ne pouvait pas mieux tombé après tous ces débats haineux sur l’homosexualité… il fait du bien ! L’affiche :

photo-le-poster-officiel-de-la-vie-d-adele_portrait_w532 dans Cinéma / Série / Théâtre

Image de prévisualisation YouTube

D’emblée, j’ai été saisi par ce parti pris de filmer l’héroïne en gros plan. Il nous est proposé tout au long de l’intrigue, des plans rapprochés du visage d’Adèle, sous tous les angles possibles. Certains ne sont pas flatteurs malgré tout son charme (scène de repas ou de pleurs avec nez qui coule). J’y vois une envie de vérité sur notre vie, pas toujours propre ou esthétique. Sa bouche zoomée évoque le désir, ses dents reflètent ses divers appétits, puis son visage nous montre une fille complexe, perdue, timide, nonchalante, triste. Un regard qui varie, de multiples expressions, jolis yeux… de quoi crever l’écran.

la-vie-d-adele-photo-5255843840f99

bientot-une-suite-a-la-vie-d-adele_portrait_w532

la-vie-d-adele-3_image-gauche

Aspects de ces plans rapprochés, décrits dans le dernier Cahiers du cinéma

les-cahiers-du-cinema_0693

Le film nous révèle le talent immense d’Adèle Exarchopoulos, qui dégage une facilité, une voix particulière et un charisme incroyable. Elle a tout pour elle !

adele-exarchopoulos-cannes-2013-10919331cnfhq

Léa Seydoux est exceptionnelle en garçon manqué, teinte sur nos impressions

lea-seydoux-la-vie-dadele

Pour ce qui est de l’histoire, je préfère ne pas trop en dire. Il y a des moments d’anthologie, joués avec une justesse incroyable, par des actrices que je connaissais pas. Par rapport au personnage d’Emma et de son milieu, il y a des passages culturels, intellectuels, avec des références littéraires et des réflexions qui donnent des parties surprenantes mais très intéressantes (avec Marivaux par ex.). Une opposition au monde d’Adèle qui est plus simple, naturel, lunaire, moins réfléchi. Léa Seydoux apporte une lucidité, une interprétation solide et une dureté qui tranche avec la candeur d’Adèle.

20611969

Adèle Exarchopoulos joue un rôle de composition, mais est très crédible, passant du rire aux larmes avec exactitude. Son personnage est amené à connaître le trouble et les questionnements. Puis elle franchit le pas avec hésitation d’abord, puis avec fougue ensuite, telle une ogre jamais rassasiée de sa partenaire. On vit les différents stades d’une relation, les bons et les pires moments. Il y a des scènes déchirantes : une grande colère chez elles, puis dans un restaurant. J’ai été bouleversé par ce grand désespoir, cette infinie tristesse, ces pleurs et ce chagrin immenses, joués avec les tripes… Hyper émouvant, le spectateur est en empathie totale, comme rarement.

1229918-adele-exarchopoulos-and-lea-seydoux-620x0-11

Il y a de jolies et sensuelles scènes de baisers, dont on pourrait rêver être le bénéficiaire ! Pour du cinéma conventionnel, il y a quand même des scènes de sexes non simulées, crues et torrides, dont une durant 7 minutes ! Une scène d’amour « viscérale et organique »  des mots d’Adèle même. Je l’ai trouvé fascinante, émoustillante, pertinente et gênante aussi avec le monde autour. On croirait basculer dans un autre genre de cinéma. Ces scènes sont plus puissantes en salle, avec l’amplification de ces souffles charnels et intimes, marquant… Le film est interdit aux – de 17 ans aux USA, on peut comprendre, car il ne faut pas venir avec des enfants. Entre ces moments et les scènes de colères, on peut se douter que cela n’a pas été de tout repos à jouer.

la-vie-d-adele-sera-interdit-aux-moins-de-17-ans-aux-etats-unis_portrait_w532

Des regards expressifs, dignes d’actrices hors du commun

la-vie-dadele-photo-52556334f2a13

Ce film est très réaliste par ses décors, gestes, et actions du quotidien. La réalité rejoint parfois la fiction, Adèle & Jérémie Laheurte (le petit ami du début de film) sont ensemble dans la vie. Pas étonnant au vu de la force du tournage atypique et de l’intensité des émotions. Un tournage difficile ? Je préfère seulement parler du film, loin des polémiques gâchant tout. Interview :

Image de prévisualisation YouTube

Un film vivement recommandé sur l’amour entre être du même sexe, l’irrémédiable attirance, les déconvenues d’une passion qui bascule, le regards des autres. Je suis très difficile en cinéma mais j’achèterai ce film en Blu-ray, pour retrouver l’univers particulier de ce chef d’œuvre. J’espère des bonus, car il y a eu beaucoup de scènes coupées. Très peu de défauts : quelques longueurs sur le métier d’éducatrice en maternelle, et une présence un peu trop importante de la cigarette et de l’alcool. Sinon, j’ai tout apprécié !

Cannes, jouant le jeu des photographes & rappelant l’amour des personnages

lea-seydoux-et-adele-exarchopoulos-le-23-mai-2013-a-cannes-10921324ykwqx

La Palme d’or méritée du 66ème Festival de Cannes, édition 2013

la-vie-d-adele-du-franco-tunisien-abdellatif-kechiche-a-remporte-dimanche-la-palme-d-or-du-66e-festival-de-cannes_scalewidth_630

On attend de voir comment vont évoluer ces actrices, espérant qu’elles gardent la tête froide et qu’elles fassent les bons choix. Étoile culottée !

1229943-actress-adele-exarchopoulos-pose-after-620x0-1


Actions

Informations



6 réponses à “La vie d’Adèle : chef d’oeuvre splendide”

  1. 21 10 2013
    melodine (22:57:30) :

    Bonsoir,

    Je te félicite pour cet article, très précis, très documenté, très intéressant qui donne envie d’aller voir le film ! (mais 3 heures c’est long) bien qu’en lisant ton article on s’aperçoit qu’à aucun moment tu as trouvé le temps long.

    Encore merci de cette présentation magistrale que j’ai appréciée à sa juste valeur

    Cordialement

    Coline

    Dernière publication sur MELODINE : comptine pour aller à l'école

  2. 22 10 2013
    RÊVEUR LUNAIRE ATYPIQUE (15:31:12) :

    Je suis ravi d’avoir un peu réussi à partager mon engouement pour ce film. Il est vrai que 3 heures, c’est long, mais on en a pour son argent. C’est une expérience qui vous enrichie et ce n’est pas si fréquent, on ressort avec plein d’images. Merci pour la visite !

  3. 22 10 2013
    chasseurdimagesspirituelles (16:35:54) :

    Tes commentaires de cinéphile averti sont précieux,
    on peut dire,merci pour ta passion !!,
    très bonne après-midi à toi.

    Dernière publication sur Chasseur d'Images Spirituelles : Le respect

  4. 22 10 2013
    RÊVEUR LUNAIRE ATYPIQUE (18:09:42) :

    Merci chasseur. Je ne connais pas tant que ça le cinéma, j’ai surtout des préférences et des coups de cœur !

  5. 25 10 2013
    Jordan White (19:50:28) :

    Merci pour ce billet richement illustré.
    Je n’ai pas encore vu le film, mais je pense que ce ne sera pas au cinéma, plutôt en vidéo. J’essaie de ne pas en lire trop et de me réserver le maximum de surprises, même si le film a suscité beaucoup de papiers et commentaires, à la fois critiques et symboliques (Palme d’Or le jour d’une énième Manif pour tous et donc contre le mariage pour tous).

    Merci pour les belles photos, il y en a certaines que je ne connaissais pas, dont celle juste en dessous du baiser sur la joue échangé pendant la manif. La complicité entre les deux comédiennes semble magique. Je pensais que tu aimerais le film mais je ne pensais pas que tu serais aussi enthousiaste en parlant de « chef-d’oeuvre splendide. » C’est un des rares films présentés à Cannes dans l’histoire récente qui ai recueilli à ce point l’unanimité (il avait douze palmes sur quinze possibles après la présentation officielle du film à la presse, et le jury comme le public ont également chaviré).

    Tu as une préférence pour une des deux actrices, ou tu les as aimé autant l’une que l’autre ?

    Du même réalisateur tu pourrais aimer « La faute à Voltaire » avec Elodie Bouchez et « La Graine et le Mulet » avec Hafsia Herzi.

    Dernière publication sur Popkotidien : The Dandy Warhols nouveau titre

  6. 27 10 2013
    RÊVEUR LUNAIRE ATYPIQUE (15:24:03) :

    J’ai préféré ne pas trop en dire pour des personnes comme toi qui se gardent la surprise. je n’ai pas pu attendre la sortie vidéo, je trouve en + qu’au cinéma toute la richesse du film (son, émotions, gros plans) est optimale. Ce film m’a marqué à vie, je le regarderai toujours avec un grand plaisir ce qui assez rare, je suis très difficile en films ! La faute à Voltaire » avec Elodie Bouchez et « La Graine et le Mulet » avec Hafsia Herzi font parti des prochains films à voir en effet ! Merci pour ton avis de cinéphile averti. ;)

Laisser un commentaire




Bienvenuedansmatete |
Blog-Note Rose |
Syndicatscolairepaulverlaine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Youriniglirimirnaglu
| Rencontreinternet
| Mouchine