• Accueil
  • > Archives pour novembre 2013

Rock Français avec 2 purs artistes doués

30112013

Le rock français pur, dur, sans concessions est presque mourant. Niveau médiatique, la fureur du rock est souvent reléguée la nuit ou pas diffusée… ! Voici 2 artistes qui arrivent à percer, assez accessibles :

SOAN – Sens interdits : voix à suivre !

Rock Français avec 2 purs artistes doués  dans Musique soan-sens-interdit-2013

Pas chouchou des critiques, il attire donc mon attention ! Un artiste à l’univers non policé ni conventionnel. Une poésie apparente qui nous submerge, un coté écorché cachant une vraie douceur. Son disque au joli titre est très bon : folk, rock, variété. Chant qui rappel le meilleur du rock français.

Écoute de l’album : http://www.deezer.com/album/6999680

Me laisse pas seul avec La demoiselle inconnue. Magnifique duo, super refrain

Image de prévisualisation YouTube

————————————————————————————————————-

YODELICE – Square Eyes : plein la vue et les oreilles !

img-1379495281-318f3d36879153cb2cd71a4cd4d78fce dans Musique

Artiste qui n’en est pas à son 1er essai, celui-ci est très abouti, dynamique, avec chant anglais parfait. La réponse française à des White Stripes etc… très bon ! Il signe un disque aux multiples réussites. Un vagabond offrant de la poésie, rock pur ou ballade touchante. Le titre Square Eyes est un must.

Écoute de l’album : http://www.deezer.com/album/7042878

Fade away : le single avec son clip, très bon titre rythmé

Image de prévisualisation YouTube

yodelice




Mots à la bouche

29112013

Je retourne mes vestes
Pour habiller ses courbes
Je la couvre de langueurs
Haine sous laine plissée
Baisers qui fourrent sa peau
Suées garde robes d’union

17045265-conception-owl-art-psychedelique

J’étais sa brève distraction
Je suis devenu sa soustraction
Multiples festins sans additions
Table rase de multiplications
Relégué en 3ème division
Surprise d’interrogations

John-Carter-de-Andrew-Staton-Magie-de-l-espace_portrait_w858

Sortir mène à l’amour
Vivre mène à la mort
Gouter mène à l’amer
L’œil mène à la mire
Voguer mène à l’amarre
Crépir mène dans le mur

Vortex2

Rêveur




Un rêveur qui se met aux Blu-ray !

28112013

Je fais parti des personnes se contentant des choses simples, ne suivant les nouvelles technologies que de loin. Lorsqu’on achète des matériaux évolués, on peut savourer le progrès malgré une âme née nostalgique. Je me suis enfin procuré un lecteur Blu-ray ! Nous avons une grande tv hd que nous utilisions mal avec un lecteur dépassé. Pour découvrir la qualité d’images de l’appareil, j’ai mis le seul Blu-ray en ma possession : The doors live at Hollywood Bowl !

000

Image de prévisualisation YouTube

Quelle merveille de restauration, de détails et de vie recréée, on s’y croirait ! Admirateur de Jim Morrison,  ce fut un merveilleux moment de le voir mis en valeur ainsi. Les bonus montrent le travail de restauration; la bande d’origine était médiocre. Il faut maintenant me faire une filmographie Blu-ray TOP ! Mes 1ères idées d’achat : Les enfants du paradis, L’écume des jours, Série noire… Si vous avez 1 ou 2 films référence en Blu-ray (pas policier!), je suis preneur !

000




Tout est affaire de dosage !

25112013

En faire trop/pas assez; savoir doser est la clé de tant de choses ! Exemples :

- Politique : ne plus parler fait remonter dans les sondages ! Savoir doser les taxes/réformes dans le temps permet de faire passer en douce les trahisons !

- Amour : un couple est une belle bâtisse qu’il faut entretenir avec diverses démarches bien dosées. Trop aimer fait fuir, être distant torture l’autre ! Lorsqu’on fait l’amour, il ne faut pas s’enflammer trop vite nous les garçons…!

0actu_3391_image

- la gentillesse : être trop bon trop con est du vécu pour moi ! Depuis peu, j’ai compris qu’il fallait savoir doser sa bonté dans ce monde de requin affamés !

- le sommeil : on a tous vécu des petites nuits. Si on n’a pas notre dose de rêveries, les lendemains sont soupe à la grimace, maladresse, mine défaite !

011_Lhqsy

- les colères : tout garder en soi est une belle concession, mais tôt ou tard, un trop plein pourrait donner une explosion de fureur ! Il y a des colères saines !

- chirurgie esthétique/beauté : se refaire une beauté est respectueux de soi et des autres, attention à ne pas trop en faire ! Savoir doser le botox est conseillé ! Savoir doser son parfum permet de ne pas infester les autres aussi!

0iny34y

- dire non : savoir refuser peut-être une démarche difficile, mais lorsqu’on y arrive dans un moment justifié, c’est une affirmation et une fierté personnelle !

- boire/fumer : les fêtes sont des lâcher prises qui nous libèrent, mais tous excès de consommation peut se transformer en saloperie interne + tard… !

00boire-ou-conduire-2008-4

- communications : téléphone, médias, télévision, internet, sont autant de sources d’occupation à utiliser avec précaution et bon dosage !

- passions : chérir sa voiture, collectionner tout sur quelqu’un, divers cultes, l’amour envahissant d’un chihuahua… peuvent altérer les vraies priorités !

015

- humour : ne pas en avoir est rédhibitoire dans notre société sélective d’êtres complets, mais en avoir trop peut vite paraître lourd, un vrai casse tête !

- Cuisine : tout est question de dosage, encore plus que tout ! Ingrédients, cuissons, etc… ! Et même si on respecte les doses, c’est une science difficile !

0actu_3391_image'

Tant d’autres exemples !!!!!!!!!!!! (j’ai mal dosé mon point d’exclamation là!).
Vous trouverez surement d’autres dosages personnels et universels ! ;)




Georges Lautner : paresse des hommages

24112013

J’aime les destins, un grand est parti. Sur la quarantaine de films réalisés, on évoque et rediffuse encore « Les tontons flingueurs »… parmi tant de choix ! Est-ce rendre hommage à un homme que le réduire à quelques œuvres ? Diffuser un film moins célèbre mais reconnu pour sa grande valeur serait + audacieux, quelle frilosité, bigre ! De + en +, les hommages sont mis en fin de journal, réduits à quelques petites minutes, généralistes et réducteurs.

0lautner-georges-02-g1

Lors de décès, la paresse journalistique nous amène à considérer 1 ou 2 : tubes, films, livres, tableaux… d’artistes ! Bilan entonnoir qui laisse dans l’ombre des œuvres ne demandant qu’à être redécouvertes, une culture bradée. Je suis ravi d’aller au delà des créations connues, pour savourer des œuvres oubliées aussi intéressantes. Jusqu’au-boutiste, j’aime les intégrales musicales; telles des dictionnaires où l’on peut puiser à l’envie des titres de toutes époques, tous genres, toutes émotions. Objets remplis de trésors :)

INTEGRALES




Mort de J.F.Kennedy : fin de certains rêves

22112013

Il y a 50 ans, mourrait un président américain qui aura marqué par sa jeunesse, son style, ses réformes, ses discours, son couple, ses frasques… Un assassinat lâche qui reste encore mystérieux, avec de multiples théories. Sa disparition a fissuré le fameux rêve américain, les lendemains ont été moins innocents. Sa vie m’a toujours passionné, un destin incroyable avec ses failles. Je ne relaie pas ici tous les évènements commémorant son existence et le drame, mais j’ai juste une pensée sincère. Cliché naïf du dernier jour…

November 22, 1993 will mark the 30th anniversary of the assassination of President John F. Kennedy. ..

Fan de hors-série, j’ai celui-ci parmi les sorties. Légende en bas touchante

Kennedy

Et celui-là pour l’aspect enquête non élucidée, cela m’intéresse beaucoup

11




JOE DASSIN, cet intellectuel méconnu

21112013

Un homme sur-diplômé qui s’est lancé dans la chanson par hasard et qui ne bénéficie pas toujours d’une image profonde. Toujours appliqué dans la satisfaction de son public, soucieux de faire des chansons telles « des bulles de savon allégeant les têtes »; il a créé des morceaux faciles, pointus ou atypiques ayant fait sa légende. Des racines américaines, professeur d’ethnologie en université, écrivain de nouvelles, musicien multi-instrumentiste parlant 6 langues, mélancolique et moins lisse qu’on le dit… tant de facettes à apprécier ! Des écrits de jeunesse publiés cette année Cadeau pour Dorothy

1'

Joe Dassin (2)

Dans toutes ses interviews, on retrouve un homme posé, parlant d’une voix chaude, capable de réflexions pertinentes et poussées. Avec ses connaissances, il arrivait à impressionner des journalistes du « Monde » ! L’émission « A bout portant » (1971) est vivement conseillée pour l’entendre de façon lucide et sérieuse. « Discorama » est aussi emblématique pour découvrir sa culture musicale, très intéressant et démonstratif de ses talents. Si vous avez le temps, extrait divin où Denise Glaser est sous le charme !

Image de prévisualisation YouTube

Sa vision des femmes, du monde, tout à fait respectable

Image de prévisualisation YouTube

« Je ne vois pas pourquoi, parce que je passe à l’Olympia, j’aurais + d’influence politique que l’épicier du coin. Je me contente d’exprimer mes opinions en votant. Si j’avais réellement un message à délivrer, j’abandonnerais la chanson et je ferais de la politique active. Quant à la chanson à message, je m’en méfie un peu. Elle a un côté “ mode ” qui ne me plaît pas beaucoup. Un spectacle de music-hall doit être une évasion, l’occasion de rêver, d’oublier la vie de tous les jours. Pas un meeting… »

Intégrale Joe Dassin 2005 (5)

Joe était capable de devenir excellent dans n’importe quel domaine, ne comptant pas les heures d’apprentissage et apprenant vite. Il était très bon en golf et aux échecs, il lisait beaucoup, était très cultivé. Il a même réussi à avoir la garde de ses enfants en 1980, ce qui pour l’époque était une prouesse. Il avait étudié son dossier jour et nuit. Mais l’envie de bien faire dans la chanson, perfectionniste et généreux, avec un jeu de scène complexe (maniement d’un lasso, pas de danses, etc), l’ont épuisé. Sans compter les excès… Cliché pris juste après une crise cardiaque sur scène en juillet 80.

1'r

« Le trac commence au moment où l’on se sent prêt à paraître en homme devant d’autres hommes. Je dois créer un monde différent dans lequel je vais chanter. Nous sommes 2 : moi spectateur et moi chanteur. Une personne qui vit, aime la poésie, la lecture, la pêche. Une autre qui est sur scène et travaille. C’est pourquoi je demeure d’une lucidité constante. Pas absolument durant le travail même ou le tour de chant, mais aussitôt après, dès que je suis sorti de scène, dès que je me dévêts et me rhabille. Mes impressions personnelles, emmagasinées pendant mon passage devant le public, me reviennent à une vitesse foudroyante. C’est là que je veux saisir l’instant, tirer une leçon, apprendre à me corriger. Mais n’en déduisez pas que, comme certains s’écoutent parler, moi je m’écoute chanter. Ce n’est pas cela. »

Image de prévisualisation YouTube

L’un des plus beaux portrait que j’ai vu sur lui, une vraie recherche. Avec des témoignages rares et surprenants, pour les plus curieux :

Image de prévisualisation YouTube

1

Chansons moins connues que j’aime des débuts + interview, la classe !

Image de prévisualisation YouTube

Intégrale référence de 1995, qui a déclenché ma vive passion. On y retrouve tous ses titres français + titres rares & inédits étrangers… Il manque peu de morceaux : certains « retrouvés » en 2005 et « Little Italy » en entier. ;)

INTEGRALE JOE DASSIN 1995

La relève avec Jonathan Dassin qui vient de sortir son 1er album :)

11




Jukebox cérébral n°3

20112013

Quelques morceaux éclectiques, qui me reviennent de temps à autre dans la tête, au hasard des sensations. Jukebox !

Johnny Cash – Burning Ring of Fire : super morceau en version live, une voix exquise, de la country qui contraste avec nos courants musicaux français.

Image de prévisualisation YouTube

Hélèna Noguerra & French Cowboy – Stranger : chanteuse classieuse qui peut atteindre des graves et des aigus avec aisance, projet à part que j’adore.

Image de prévisualisation YouTube

Depeche Mode – Suffer Well : un groupe référence qui livre ici un morceau mixant rock, blues, électro, avec talent. Savoir faire vraiment remarquable.

Image de prévisualisation YouTube

The Black Keys – Lonely Boy : une énergie qui manque souvent à l’hexagone. L’alliage guitare/clavier/batterie est un must appréciable, yeah !

Lykke Li – I Follow Rivers (Magician Remix) : depuis Adèle, j’ai la chanson en tête, rare que j’aime les titres aux sommets des charts, mais là c’est trop bon.

Image de prévisualisation YouTube

Claviers




Ecrits des cris décrits

18112013

J’aime le positif mais l’obscurité guette parfois. Une noirceur recyclée, tel un jeu, à l’instar d’un Cioran. Les amours tristes inspirent +. Gainsbourg disait qu’il valait mieux photographier un ciel gris; un ciel bleu ne donnant rien à l’impression. Du soft; si ça déplaît y’a des gifs animés…!

« On dit que je suis une vraie crème, mais fouettée de toute part alors. »

« Je reste sur la touche sans jamais en avoir. »

« Le jour où je conclurai enfin, est-ce lors du dernier soupir ? »

« Être négatif pour n’avoir jamais été développé.
Une pellicule sur les cheveux de la vie. »

Ecrits des cris décrits  dans Ecrits/Pensées/Réflexions z21

« Naître rien et le rester, solitude engendrant une folie d’être.
J’indiffère même les mouches cantharides, arides. »

« Je ne suis pas dans mon assiette, de peur d’être mangé. »

« Elle est sur son nuage et moi sous la pluie de celui-ci. »

« Chacun sa muse comme il peut… »

« Confiance en errance, de l’attirance à l’indifférence. »

« Le nombril de personne, mais le bide de tous.
Estime à plat ventre, de la bedaine d’échecs. »

ip-4 dans Ecrits/Pensées/Réflexions

« Le parfum est une jolie triche qui attise les sens.
J’ai été mis au parfum qu’elle ne pouvait pas me sentir. »

« Je fais du stop mais l’amour ne s’arrête jamais.
Il me laisse en plan, carte sur table, replié et sans réponses. »

« Pour trouver l’amour, il faut des années d’expériences.
Un certificat à la drôlerie facile, pas de possible piston.
Recrutement épisodique avec contrat à durée déterminante. »

« Fringale d’affection, amnésique du bonheur.
Des lustres sans lumières, ellipse d’amour.
Rêves en suspens, attente d’anticyclone. »

Rêveur.




Elimination Rio ?… Ce n’est que du foot !

16112013

L’ampleur que prend une possible élimination de l’équipe de France de foot, est je trouve insensé !  Le coté dramatique donné à cette info me surprend. On n’a pas encore perdu mais depuis des années, chaque match est douloureux, frustrant, prévisible. Bien sur, cela joue pour le prestige du pays, son économie… mais il y a tant d’autres sports dont on ne parle pas, tant d’autres informations + importantes et + proches de la réalité des gens !

Elimination Rio ?... Ce n'est que du foot ! dans Sports / Sportifs xxxx

C’est donner trop d’importance à des footballeurs qui ont toujours été peu généreux sur le terrain ou avec les supporters. Qu’on gagne ou pas une coupe, les problèmes resteront les mêmes, le quotidien sera inchangé pour nous ! Les gagnants sont ces joueurs blasés, gâtés ! J’aime ma patrie mais je fais parti des gens qui veulent changer de génération, se réjouissant si on sort. Quand on voit la disponibilité des cyclistes, l’envie des joueurs de basket, le jeu passionné des handballeurs, et les diverses bravoures à peine relayées d’autres sports + intéressant… il y a de quoi relativiser ! :)

x dans Sports / Sportifs

xx

xxx







Bienvenuedansmatete |
Blog-Note Rose |
Syndicatscolairepaulverlaine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Youriniglirimirnaglu
| Rencontreinternet
| Mouchine