L’idylle style

13 12 2014

Voici un essai neutre et dans un exercice de style sombre.

filmnoir008%5B1%5D

Le temps regrette ses alliés désireux
Dans son coin, briller de mille feux
Une paire faisant parfois des impairs
Clandestin dans une vie irrégulière
Roi détrôné, le cul entre deux chaises
Tout donner pour alimenter la braise
Le sentiment d’urgence anime la passion
Mettre de la folie et oublier la raison
Le basique de l’amour éclaire les priorités
Clairvoyance du destin pour les festivités
L’obscurantisme démarre lors de ces creux
Être sous plis, craignant toujours les adieux
Le parfum de ses décombres fouette les idéaux
Entre s’imaginer et vivre, différents écriteaux
Passer en dernier sublime les inexactitudes
Manger des miettes n’arrache pas la solitude
Régime totalitaire, romance en page blanche
Le chaud et le froid, renvoyant aux errances
Les marches arrières dépassent le présent
Culture de glands pour s’abonner aux vents
Maux Sade, états dame arrivés à bon porc
Fusion d’exception, tout vient en accords
Tomber en amour pour une photo glacée
Impression en noir et blanc timorée
Amour qui stationne en double file
Penseur inconnu échoué sur son île

 

Amour-Divin

Chercher la rime mais être sans mots
Impuissance désaxée si rien ne vous vaut
L’a priori chagrine l’hermétique au rien
Jours perdus sans pouvoir se tenir la main
Le réel rattrape les courses de la guigne
Créature pleine d’envie où chacun signe
Le calvaire de ne pas être, brise la chance
Le désordre des regrets dérègle la balance
Le placard hagard des hasards lézards
Puisement de terrains stérile dans sa gare
Contingence dépeuplée des nuances réprimées
S’imposer sans compter, prouver un rapproché
Chiner les joies d’amour en contrôle continu
Le tapis rouge pour les plus grands revenus
Le ménage pour lui, le bridage pour l’autre
La maison des sentiments se retrouve sans hôte
Pose sur des pauses sans eau de rose
Dans les malentendus, on voit qui ose
Écran de fumée, elle se retourne entière
Pour briser ses reflets et offrir l’amer
Récompenses sans délivrer le mâle famé
Concret des lunes pour univers étoilé
Prendre un ticket au lieu d’en avoir un
Vivre, sinon l’amen à tout, mène à rien…

 

couer---Copie


Actions

Informations



8 réponses à “L’idylle style”

  1. 13 12 2014
    plius (20:12:15) :

    Très beau et très sombre en effet. Vouloir être et se sentir rien, ou si peu, quelle défaite ! Des mots qui ressemblent aux maux de la terre, seule ou si mal comprise. L’espoir avorté des matins esseulés. Ne rien ressentir alors qu’on se voudrait vivant. Tromper sa faim…tapi au fond des bois. FIN.

    • 13 12 2014
      RÊVEUR LUNAIRE ATYPIQUE (20:35:17) :

      Les défaites sont souvent offerte de façon inégale suivant les individus. Il faut de la réussite en plus de la volonté.

  2. 14 12 2014
    chasseurdimagesspirituelles (08:35:59) :

    Vas-tu me croire,j’écoute le dernier Thiéfaine en lisant tes mots,Dieu que tu le rejoins,j’ose,entends-moi en toute sincérité,la comparaison,
    le même regard sur le temps passant,les souffrances ignorées,les secrets d’enfance que n’oublie notre amour,la parfois triste réalité,les dénis d’une intime vérité,quand pourtant soudain se présente l’espérance et ses nouvelles chances,
    très bon dimanche à toi.

    Dernière publication sur chasseur d'images spirituelles : La vie ne tue pas

    • 14 12 2014
      RÊVEUR LUNAIRE ATYPIQUE (13:11:09) :

      Je connais mal Thieffaine mais mon grand frère est fan. Il faudrait que je le découvre davantage. Tes mots et ressentis sur mes écrits modestes me touchent beaucoup chasseur… Etre comparé ainsi, je ne peux qu’en être ému. Reste l’espérance oui, d’où mon aspect rêveur lunaire atypique! ;)

  3. 14 12 2014
    ditchlakwak (22:25:37) :

    C’est beau, sombre, grave et profond … que dire d’autre? Un exercice de style que j’aime bien :-D

    Dernière publication sur Pêle-mêle : Despacito à la russe : de jeunes Sibériens jouent le tube venu de Porto-Rico à la balalaïka

    • 15 12 2014
      RÊVEUR LUNAIRE ATYPIQUE (01:03:44) :

      Merci Ditch, dans du sombre jaillit des vérités premières, des lignes conduites par des nécessités. Ravi de ta lecture. ;)

  4. 16 12 2014
    coucouvousunblogfr (15:55:39) :

    Essai réussi !!
    Comme au rugby, y aura t’il transformation ????
    On attend.
    Bizzzzzzz
    Tân

    Dernière publication sur chroniques variées : les amies de mes amies ne seront pas mes amies

    • 16 12 2014
      RÊVEUR LUNAIRE ATYPIQUE (23:06:24) :

      J’en suis pas à mon coup d’essai! Je réessaierai! Merci Mme l’arbitre! hihi ;)

Laisser un commentaire




Bienvenuedansmatete |
Blog-Note Rose |
Syndicatscolairepaulverlaine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Youriniglirimirnaglu
| Rencontreinternet
| Mouchine