• Accueil
  • > Archives pour février 2015

VDM La série

27022015

VDM La série  dans Humour logo_vdm

Dans la vie, il y a les chanceux et les moins chanceux, ceux qui ont de la réussite et d’autres non. Une série existe pour en rire, glorifier « une vie de merde » via une société qui valide ou non vos déboires, offrant ainsi un label ! On est pas tous né sous une bonne étoile, le quotidien peut s’avérer laborieux quand les soucis s’accumulent. Cette mini-série a pris le parti d’en rire, offrant des minis sketchs décalés, avec du second degré et un peu d’humour noir.  Une source d’idées inépuisables qui m’amuse ! :)

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

VDM-logo




Brel, Ferré, Brassens

22022015

Des géants de la chanson française qui ont apporté une immense qualité aux textes de chansons, dit art mineur, et qui composaient des musiques intenses, belles et intemporelles. S’ajoute à cela des personnes visionnaires ayant une réflexion, un recul, une lucidité, une empreinte sur la société, on n’en aura plus des comme eux, grand respect. The voice ou autre…incomparable ! :)

carte-brel-ferre-brassens-emission-de-radio-10-5x15-cm




Molécule : 60°43′ Nord

15022015

molecule_nord_lp

« 34 jours sans escales, une traversée de 4896 miles, des lames de 17 mètres de haut, 200 kilos de matériel son, 13 heures d’enregistrements…

Plus que des chiffres, 60°43′ Nord symbolise une aventure humaine et un véritable défi artistique lancé par le musicien et producteur Romain Delahaye alias Molécule. Sa folie douce, embarquer pour un périple de plus d’un mois à bord du chalutier Joseph Roty II et partir pour une intense campagne de “pêche aux sons” dans les conditions extrêmes de l’Atlantique Nord, en plein hiver.

Son dogme: composer, in situ, une œuvre musicale totale et singulière. Se confronter à un environnement extraordinaire pour initier un processus de création inédit et une nouvelle source d’inspiration, ersatz d’anthropologie sonore.

Aux commandes de son “boat studio”, mic mac de synthétiseurs, guitare, microphones, tables de mixages et autres boites à effets, il échantillonne son environnement autant industriel que naturel pour mettre en musique cette découverte de la tempête et cette expérience du grand large.

De cette odyssée sonore, il en ressort un carnet de bord musical où le recueil de textes et de photos est accompagné d’un album indissociable. »

Molecule-portrait-pont

J’ai découvert cet artiste dans un reportage de Thalassa il y a plus d’un an. Voilà enfin la sortie de cette expérimentation sonore atypique, comme j’aime ! Je l’écoute en boucle en ce moment, musique entêtante et tentante ! Rockall et Hébrides…  sont magnifiques ! Petit article pour comprendre sa démarche ICI.

L’album à découvrir : http://www.deezer.com/album/9531118

567694541

Son label MILLEFEUILLES propose un merveilleux livre cd, décliné sous plusieurs formes collector. J’aimerais juste le cd ! :)

moleculealbumlivre

Teaser

Image de prévisualisation YouTube

Molécule-sur-le-pont-Crédit-Alexandre-Gosselet-774x320

10996115_372989639528294_1583365096168903557_n

J’adore cette image…

tumblr_inline_ni40bordhz1r5oimo




Toutes les mêmes !

7022015

Grippé donc moins présent, voici un sujet de retour pour taquiner ! hihihi :)

Sketch à bien écouter, il titille avec des détails drôles de vécus et exigences !

Image de prévisualisation YouTube

Sacha dans une reprise Toutes les mêmes, les hommes sont fichus…!

Image de prévisualisation YouTube

Plus légères et frêles que les gazelles
Plus gracieuses qu’un vol de papillon
Elles font le beau temps comme les coccinelles
Et roucoulent comme les pigeons
Elles sont bavardes et belles comme les perruches
Prévoyantes aussi comme les fourmis
Nous laissent tomber comme des ours en peluche
Pour suivre un bel oiseau de nuit

Toutes les mêmes
Toutes les mêmes
Et pourtant on ne peut pas sen passer
Toutes les mêmes
Oui mais on les aime
Et rien ne peut les remplacer

Pour elles nous sommes toujours des phénomènes
Plus maladroits que des éléphants
Dans un magasin de porcelaine
Quand on les trompe en passant

Toutes les mêmes
Toutes les mêmes
Et pourtant on ne peut pas sen passer
Toutes les mêmes
Oui mais on les aime
Et rien ne peut les remplacer

Plus bohèmes encore que les cigales
Elles adorent danser la nuit
Mais ces petites chattes ont pour elle une morale
Trouver le matou de leur vie

Toutes les mêmes
Toutes les mêmes
Et pourtant on ne peut pas sen passer
Toutes les mêmes
Elles sont toutes les mêmes
Et pourtant on ne peut pas s’en passer







Bienvenuedansmatete |
Blog-Note Rose |
Syndicatscolairepaulverlaine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Youriniglirimirnaglu
| Rencontreinternet
| Mouchine