• Accueil
  • > Archives pour décembre 2015

Amour toujours

30122015

996760_1230363993642628_6111170832085492007_n




Star Wars : Le réveil de la force

27122015

Avant d’aller voir le dernier Star Wars, j’avais revisionné l’intégralité des 6 premiers épisodes en Blu-ray. Merveilleuse saga :)

star-wars-l-integrale-3344428045142_0

Voici l’affiche du dernier Star Wars

Decouvrez-l-affiche-officielle-de-Star-Wars-Le-Reveil-de-la-Force

Image de prévisualisation YouTube

Alors mon verdict ! J’ai aimé retrouver les anciens personnages et voir naître une nouvelle intrigue. Les nouveautés sont charmantes, le spectacle ne manque pas, le rythme est soutenu, il y a vraiment de quoi en prendre plein les yeux. De nouvelles armes, de nouveaux méchants et résistants, puis un mignon nouveau droïde font leurs apparitions. Je ne révèle rien de l’histoire mais on voit bien que c’est la première approche visant à installer une nouvelle ère. Et justement, on peut rester un peu sur sa faim, car les faits et les personnages arrivent sans au préalable, une vraie explication.

2048x1536-fit_capture-video-derniere-bande-annonce-star-wars-reveil-force

Harrison Ford reste un bon repère et charme les nostalgiques. Le retour des robots est savoureux mais un peu bref pour R2D2 ! Celle qui tire son épingle du jeu est l’épatante Daisy Ridley. Je suis un peu déçu de la légèreté du jeu et du rôle de John Boyega. Il manque un peu au scénario de creuser les choses. La fin du film reste une mise en bouche, et pour les moins impatients, ce sera terrible d’attendre ! Donc un bon film, qui respecte son cahier des charges, mais qui aurait mérité plus de folie, il manque un petit quelque chose, peut-être plus de spontanéité et de fraicheur. Il y a aussi de vraies longueurs. Mais vivement conseillé tout de même. A vous de voir ! ;)




Michel Polnareff : L’homme en rouge

25122015

Un évènement, j’apprécie ce titre même si quelque peu brouillon dans la production. Paroles qui toucheront les personnes vivant mal Noël.

Image de prévisualisation YouTube



Malade !

13122015

cb5c3ace

medicaments-otc-cover-mybabyinamerica-656x510




Textes qui s’amourachent

6122015

L’hôtel des carences menace le souffre des intermittences. L’injuste triomphant ouvre les armoires du vide. Le réel est une drogue dure sans accrocs. L’ordonnancement des rêves sublime les lacunes. Les pas emboîtent les cadeaux empoisonnés. Longue route clandestine, migration noyée de larmes. Les deux types de vie mènent à une troisième. Les béquilles disparaîtront lorsque le flux sera courant. Soumise aux points brouillons.

ovide_0

Façade pour plaire
Longs efforts de fer
La victoire sur les refus
Regards tendres et diffus

Décision prise de ne plus être prise
Miroir qui accorde ou enlise
Amour passif ou futur entreprenant
Liberté régénératrice sans calmant







Bienvenuedansmatete |
Blog-Note Rose |
Syndicatscolairepaulverlaine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Youriniglirimirnaglu
| Rencontreinternet
| Mouchine