Longue maladie

15 07 2017

Je suis seul comme une vieille fille
Qui n’attend plus rien
Oublié comme une voiture
Au fond d’un ravin
Et rien à l’horizon
Pas même un signe
Pas même un train qui siffle
La nuit

Longue, longue maladie
Est-ce que tu vas durer toujours
C’est une longue, longue agonie
Quand on n’a pas retrouvé l’amour
Longue, longue maladie
Est-ce que tu vas durer toujours
C’est une longue, longue agonie
Quand on n’a pas retrouvé l’amour

Je n’ai plus rien dans la tête
Qu’un morceau de film
Et je me repasse la même scène
De ma love story
La scène du restaurant
Où mon héroïne
A la fin du film
Fout le camp

Longue, longue maladie
Est-ce que tu vas durer toujours
C’est une longue, longue agonie
Quand on n’a pas retrouvé l’amour.


Actions

Informations






Bienvenuedansmatete |
Blog-Note Rose |
Syndicatscolairepaulverlaine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Youriniglirimirnaglu
| Rencontreinternet
| Mouchine