• Accueil
  • > Ecrits/Pensées/Réflexions

Mots dits

6042015

24584_1_miscellaneous_digital_art_trippy_psychedelic

L’époque est folle

Plus de chiffe molle

Troubadour insensé

Retour du casanier

L’humain est un juge

Ingratitude refuge

Serpillère sur 30 ans

Pouvoir pour l’amant

Plus on est bon

Moins il y a de ponts

La caresse est rêvée

Les vides réalités

Bouteille à moitié vide

Chance qui est timide

Le futur prive de l’instant

Présent qui rend perdant

19225_abstract_trippy_psychedelic_trippy_psychedelic




L’idylle style

13122014

Voici un essai neutre et dans un exercice de style sombre.

filmnoir008%5B1%5D

Le temps regrette ses alliés désireux
Dans son coin, briller de mille feux
Une paire faisant parfois des impairs
Clandestin dans une vie irrégulière
Roi détrôné, le cul entre deux chaises
Tout donner pour alimenter la braise
Le sentiment d’urgence anime la passion
Mettre de la folie et oublier la raison
Le basique de l’amour éclaire les priorités
Clairvoyance du destin pour les festivités
L’obscurantisme démarre lors de ces creux
Être sous plis, craignant toujours les adieux
Le parfum de ses décombres fouette les idéaux
Entre s’imaginer et vivre, différents écriteaux
Passer en dernier sublime les inexactitudes
Manger des miettes n’arrache pas la solitude
Régime totalitaire, romance en page blanche
Le chaud et le froid, renvoyant aux errances
Les marches arrières dépassent le présent
Culture de glands pour s’abonner aux vents
Maux Sade, états dame arrivés à bon porc
Fusion d’exception, tout vient en accords
Tomber en amour pour une photo glacée
Impression en noir et blanc timorée
Amour qui stationne en double file
Penseur inconnu échoué sur son île

 

Amour-Divin

Chercher la rime mais être sans mots
Impuissance désaxée si rien ne vous vaut
L’a priori chagrine l’hermétique au rien
Jours perdus sans pouvoir se tenir la main
Le réel rattrape les courses de la guigne
Créature pleine d’envie où chacun signe
Le calvaire de ne pas être, brise la chance
Le désordre des regrets dérègle la balance
Le placard hagard des hasards lézards
Puisement de terrains stérile dans sa gare
Contingence dépeuplée des nuances réprimées
S’imposer sans compter, prouver un rapproché
Chiner les joies d’amour en contrôle continu
Le tapis rouge pour les plus grands revenus
Le ménage pour lui, le bridage pour l’autre
La maison des sentiments se retrouve sans hôte
Pose sur des pauses sans eau de rose
Dans les malentendus, on voit qui ose
Écran de fumée, elle se retourne entière
Pour briser ses reflets et offrir l’amer
Récompenses sans délivrer le mâle famé
Concret des lunes pour univers étoilé
Prendre un ticket au lieu d’en avoir un
Vivre, sinon l’amen à tout, mène à rien…

 

couer---Copie




La société du jugement

7122014

A travers le quotidien réel ou virtuel, je trouve qu’on assiste à une multiplication de jugements sur tout le monde et sur n’importe quel sujet. Une société de tribunal permanent où chaque geste, prise de parole, photo, sketch,… sont examinés à la loupe. Tout est pris au sérieux, avec de grandes proportions, des effets boule de neige énormes, un championnat d’indignations à la moindre occasion. Internet, les chaines d’infos, les médias et les réseaux sociaux ont tout accéléré. Les priorités passent à coté…

jugement

Un monde de critiques gratuites ou fondées, qui donnent une ambiance pesante chaque jour. Chaque démarche est vue sous un angle polémique. Chape de plomb si on n’est pas politiquement correct. Il faut de + en + montrer patte blanche et oublier les audaces de peur de représailles… On s’étonne que dans la rue ou dans les sondages, il y ait beaucoup de tristesse, d’aigreur, de résignés, mais la faute revient à ce système cadenassé par des codes, buzz, manque d’ouverture ou encore avec les associations ! Bigre !

la-déception-ne-vient-jamais-des-autres

Les français sont râleurs, ils s’en donnent à cœur joie ! On ne peut plus rien faire ou dire sans que cela soit tourné dramatiquement, avec un coté catégorique effrayant. Si on compare les libertés d’avant avec aujourd’hui, je ne peux m’empêcher de penser qu’il y a régression dans pas mal de domaines. Plus de bons provocateurs qui réveillent la masse, que des consensuels friands de buzz. Les libertés d’avant l’an 2000 sont loin…! :(

jugement le doigt

* Entre gens : il y a toujours quelqu’un qui vous a dans le viseur; pour votre attitude, votre physique, vos gouts, vos relations, etc…!

* Les à priori sont terribles, avoir sa chance sans être sous-estimé est rare !

* Le marché des études ou du travail ne sont que jugements et difficultés !

* En voiture, l’autre conducteur est toujours moins bon et pas rapide !

* Amour : souvent l’apparence est jugée avant d’analyser une personne !

* Télé : beaucoup d’émissions où l’on juge sans pitié et qui formatent !

* Net : des commentateurs d’actus qui ont souvent la science infuse sur tout !

* Commentaires sur des sujets : rarement du positifs, souvent un défouloir !

* Humour : un sketch osé sur les femmes, populations, religions… et c’est un vent de réactions et d’associations qui vous menacent !

* Même avant de mourir, il y aurait le jugement dernier : paradis ou enfer !

71mlNhUoFAL._SL1482_

ETC… des tas d’autres exemples tristes !!!

jugement




L’inachevé

30112014

Un des pires sentiments au monde, quel que soit le domaine, est le gout d’inachevé. Le « j’aurais du »… Il faut jongler avec les créneaux du temps. Une construction intérieur pour bâtir l’autre. Un don de soi à chaque occasion. Profiter de tout ce qui parvient à nous quand c’est le bon moment. Vivre les choses comme si c’était la dernière fois. Relativiser ce qui doit l’être. Attendre son heure et faire confiance au destin. Gratter les auréoles pour être encerclé de satisfaction. Ouvrir son cœur et ne pas se brider par prudence. Sortir le meilleur en puisant dans ses réserves de première nécessité. Être entier, avec pour devise : vouloir, c’est pouvoir. Dialoguer sans fierté ou orgueil qui conduirait à l’inverse. Démontrer à l’usure que nous sommes réfléchi. Retenir les leçons du passé. Rêver éveillé, pour un jour savourer un réel enchanteur… ;)

http://www.dreamstime.com/royalty-free-stock-image-image31773496

Pont inachevé




Pensée du jour

18112014

 

Sans reconnaissance

C’est panne d’essence

Si il n’y a pas de cœur

Rien dans le moteur

 

avatars-000008938767-fvddpo-crop2




Vérités ou contrevérités en citations

30092014

 

960_10151046277150834_1696821997_n

 

large

 

francois-duc-de-la-rochefoucauld.16014-fou-rend-vertu-vice-hypocrisie-hommage

 

PENSEE-DU-JOUR-HYPOCRISIE

 

emil-michel-cioran.77321-etre-peur-rien-fini-quelconque

 

Sans+titre+24

 

citation-29954

 

De rêveur

0Capture

z (1)




Tirer les ficelles

20092014

Que ce soit au travail, en amour, en sport, en politique, en art, etc… Il y a toujours quelqu’un qui tire les ficelles; rôle pouvant être grisant ou offrir des scrupules.  Mieux vaut être celui qui agite les ficelles que d’être le pantin…!

pantin

Pierre Bachelet – Marionnettiste

Image de prévisualisation YouTube

2194712871_1




L’homme objet, ça existe !

10092014

Les moeurs changeant, il existe aussi des hommes « objets », de + en + ! Il n’y a plus de sexe fort pour les relations, et les torts sont à 50/50 concernant les infidélités pour moi ! Certaines femmes ont même pris un pouvoir sur l’homme qui peut être alarmant ! Le romantisme dans tout ça ? Heureusement que cela existe encore, et qu’il n’ y ait pas que les corps qui puissent parler pour une romance ! C’est un tout qui fait le bonheur. La durabilité se construit par le biais d’apports variés je crois ! Sujet plus sérieux qu’on pourrait le croire, mais évoqué ici avec humour ! :)

Brigitte Fontaine – L’ Homme Objet

Image de prévisualisation YouTube

Cinéma, pub, etc… des hommes peuvent être de la matière pour faire rêver !

hommes-objets

Besoin d’une lumière ? Si, les hommes peuvent l’être, la preuve !
61324554_homme-objet

Pour commander un homme selon vos convenances (!).

lhomme+objet+de+consommation

Serge Lama – La nymphomane

Image de prévisualisation YouTube




Profiter de chaque minute ou occasion

8092014

ip (15)

Faire de chaque rencontre un évènement
Ressentir une préciosité et une sensation d’urgence
Vivre les moments comme si c’était les derniers
Oublier la raison, se laisser porter par une douce folie
Jouir de la présence et des offres de son amour
Apprendre la patience et amplifier son empathie
Aller à l’essentiel en communiquant ses sentiments
Galvaniser tous ses sens en fusionnant les corps
Souhaits de don de soi sans retenue ni économie
Être fidèle sans moindre faille, garder sa constance
Alléger un malentendu pour retrouver les vraies valeurs
Etre motivé à démontrer coute que coute sa passion
Penser au futur tout en étant dans le présent
Surprendre l’autre par des attentions et des surprises
Entretenir la flamme avec gourmandise et désirs fous
Se battre pour convaincre et susciter l’impatience
Pas de relâchement dans la séduction, ni de laisser aller
Se créer des connexions par tous les moyens à disposition
Aimer par les actes concrets plus que par les mots
Croire en l’être cher, lui accorder sa confiance
Se magnifier et se surpasser pour essayer d’exceller
Gérer les manques en s’imaginant les bons jours
Avoir de bonnes jalousies, sans excès ni poids
Rêver de l’autre, suivre le chemin déjà gravé
Ne pas omettre de vigilance, protéger le fruit de ses frissons
S’apporter des choses, être complices, multiplier les partages 
  Écouter sa moitié et souffrir pour ses maux qui sont les nôtres
Sortir, se découvrir toujours plus, rire aux éclats sans freins
Tout embellir, livrer un romantisme sensible qui transporte
Oublier le regard d’autrui, se savourer l’un et l’autre…

Coeur nuage (9)




Pendant longtemps (ou pas!)

2072014

Je peux me passer de manger pendant longtemps.

Je peux ne pas allumer la télé pendant longtemps.

Je peux gérer certaines difficultés pendant longtemps.

Je peux ne pas sortir ni bringuer pendant longtemps.

Je peux rater le fil de l’actualité pendant longtemps.

Je peux faire semblant d’être heureux pendant longtemps.

Je peux être constant, endurant, persévérant pendant longtemps.

Je peux être dans ma bulle et rêver pendant longtemps.

Mais je ne peux pas me passer d’elle pendant longtemps…

attente







Bienvenuedansmatete |
Blog-Note Rose |
Syndicatscolairepaulverlaine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Youriniglirimirnaglu
| Rencontreinternet
| Mouchine